Beatport instaure un nouveau système de catégorisation des genres musicaux

C’est offi­ciel, Beat­port réor­gan­ise les gen­res musi­caux sur son site inter­net. Prévue le 12 sep­tem­bre, la mise à jour con­cerne plus d’un demi‐million de morceaux et vise à sépar­er l’EDM (Elec­tron­ic Dance Music) du reste de la musique élec­tron­ique : “Beat­port est util­isé par des DJs des deux côtés mais il est rare qu’un DJ joue de la musique issue de ces deux mon­des”, explique un représen­tant de l’entreprise pour Res­i­dent Advi­sor. L’EDM se ver­ra donc séparée de l’underground afin de mieux répon­dre aux besoins de pas­sion­nés qui ne s’y retrou­vaient plus. 

Le site de vente en ligne en a prof­ité pour amélior­er con­sid­érable­ment son sys­tème de recherch­es et de caté­gori­sa­tion en ajoutant de nou­veaux gen­res. De “big room” à “future house”, il sera désor­mais aisé de trou­ver la musique qui nous plait d’autant que Beat­port a égale­ment prévu l’ajout de nom­breux labels récents pour un choix bien plus large. Plus de 500 000 titres ont déjà été assignés à un nou­veau genre bien plus pré­cis et le reste devrait suiv­re d’ici la fin de l’année.  

Racheté il y a trois ans par SFX Enter­taine­ment pour 50 mil­lions de dol­lars, annon­cé en fail­lite en févri­er dernier, Beat­port a con­nu un sort incer­tain. Après avoir affir­mé que la sit­u­a­tion n’aurait “aucun impact sur ses capac­ités d’offre en matière de musique élec­tron­ique”, le site a finale­ment sup­primé ses ser­vices de news et de stream­ing en mai. Aujourd’hui, Beat­port se veut dédié aux DJs et à la vente en ligne. 

(Vis­ité 108 fois)