© Pauline Darley

đź’ż Bedrooms Walls, un premier album impressionnant pour November Ultra

Une ten­dresse et une sen­si­bil­itĂ© Ă©vi­dentes, une tech­nique vocale au cordeau et quelques chan­sons douces en anglais, espag­nol ET français ‑parfois- : Novem­ber Ultra livre un pre­mier album aus­si touchant que vis­cĂ©ral. Bed­room Walls nous invite au creux de son oreiller… et on s’y sen­ti­ra bien.

Arti­cle issu du Tsu­gi 149 : MĂ©tavers, NFT, blockchain, Web3 : La musique en rĂ©vo­lu­tion, disponible main­tenant en kiosque et Ă  la com­mande en ligne.

© Pauline Darley

Novem­ber Ultra, c’est comme si Adele et Frank Ocean avaient eu une gosse sur­douée. Car dans Bed­room Walls, on est d’abord attrapé par une maîtrise vocale assez folle. L’ex-Agua Roja sem­ble se balad­er, à l’aise dans la force, le grain et la ron­deur d’une note tenue ou juste­ment la déli­catesse d’une voix de tête ou d’un mur­mure. Les chan­sons s’articulent sou­vent autour d’un piano épuré et d’une ou plusieurs voix, qui s’entremêlent ou s’affrontent. Vien­nent des incur­sions en espag­nol pour plus de nos­tal­gie vis­cérale (“Ultra Nos­tal­gia”, “Over&Over&Over”), et de rares per­cées en français, une langue
où Novem­ber Ultra se sent for­cé­ment plus vulnérable.

Mais ce sont les orches­tra­tions qui reti­en­nent l’attention. Imposantes, elles ont un côté théâ­tral cer­tain, grandiose sans grandil­o­quence. Bass­es ron­flantes, échos et sam­ples de sa pro­pre voix, bidouil­lés, tor­turés, emmêlés (“Le Manège”, “Miel”). Les sons s’imbriquent en mimant par­faite­ment la facette obses­sion­nelle de Novem­ber Ultra. Elle agré­mente le disque de chants d’oiseaux, de grince­ments de lit, de la voix de ses grands-parents, des ron­rons de son chat, pour nous ramen­er dans son intim­ité. Et la promesse est tenue. Dans Bed­room Walls, Novem­ber Ultra se livre à nous sous ses jours lumineux et ses instants som­bres entre nos­tal­gie, tristesse, récon­fort et apaise­ment. Un élan du cœur pour un pre­mier album solo vrai­ment impressionnant.

❏

Retrouvez plus d’articles dans le Tsugi 149 : MĂ©tavers, NFT, blockchain, Web3 : La musique en rĂ©volution, disponible maintenant en kiosque et Ă  la commande en ligne.

TS149

(Vis­itĂ© 583 fois)