Bjarki — B

Extrait du numéro 94 de Tsu­gi (juillet-août)

B comme Bjar­ki, ce jeune pro­duc­teur islandais qui n’a à son act­if qu’un petit maxi, des appari­tions sur les com­pi­la­tions du label Trip fondé par Nina Krav­iz, et surtout “I Wan­na Go Bang”, qui depuis un an affole les dance­floors avec sa tech­no sim­plis­sime, mais red­outable. B comme brave aus­si, car il faut une bonne dose de courage pour sor­tir sur la foi d’une poignée de pro­duc­tions trois dou­bles vinyles mon­tés de bric et de broc. Car sur ce pre­mier volet, rien de ce que l’on entend n’était vrai­ment atten­du. Pas prévus à l’origine pour un album, les morceaux sem­blent n’avoir que peu en com­mun. On passe d’une tech­no lourde (“Plan­et Earth Q94”) à des pistes décon­cer­tantes, tan­tôt down­tem­po (“Son Of A Son”), tan­tôt inclass­ables (“Trav­el In Space”). On ressort même de l’écoute avec le sen­ti­ment d’avoir enten­du la BO d’un film, voire d’un jeu vidéo. Mais on reste enchan­té par les ambiances mys­térieuses de cer­tains titres comme “Mar­sian Raver” ou “Bbbbbbbbbb render2”. Certes, B ne vous fera pas danser mais promis, le dépayse­ment est total. (Tiphaine Lachaise)

(Trip), sor­ti le 17 juin.

(Vis­ité 101 fois)