Skip to main content
24 février 2016

Bromance – Homieland vol. 2

par rédaction Tsugi

Extrait du numéro 89 de Tsugi, février 2016.

Il y a un peu plus d’un an, à l’heure de sortir sa première compilation, Bromance avait eu la bonne idée d’éviter le traditionnel passage en revue de catalogue – façon de faire qui n’a plus vraiment de sens à l’ère du streaming – pour ne proposer quasiment que des inédits. On ne sera donc pas étonné que cette seconde compilation aille dans le même sens, point sur lequel on tient à insister du côté du label de Brodinski et Manu Barron, en précisant que ce projet a été envisagé comme « un album Bromance à part entière plutôt qu’une compilation, 99 % des titres étant des inédits (91,6 pour être exact, ndr), avec l’idée de brosser une bande-son nocturne ».

Un « album Bromance » pas si Bromance que ça dans les faits, puisque plus de la moitié des artistes présents sont extérieurs au label, mais qui le reste dans l’esprit, s’évertuant à jeter des ponts entre culture rap et culture club, de la trap à la techno, en passant par le footwork. Homieland 2 aurait sans doute gagné à être un peu plus resserré, mais contient suffisamment de bons titres bien dans leur époque, voire en avance, pour être recommandé. (Gérome Darmendrail)

Si vous êtes plutôt Spotify : 

Homieland vol. 2 (Bromance), sorti le 22 janvier.

Visited 10 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply