Ça sort aujourd’hui #19

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes — LPs et EPs con­fon­dus — qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end !

La Femme — Mys­tère [Bar­clay]

En mars dernier, La Femme annonçait son retour avec “Sph­ynx”. Le groupe français dévoile aujour­d’hui Mys­tère, long for­mat qui suc­cède à Psy­cho Trop­i­cal Berlin sor­ti en 2013. Avec “Où va le monde ?” et récem­ment “Sep­tem­bre”, les dif­férents extraits en ont fait un disque très atten­du avec un léger change­ment de style, moins psy­chédélique que l’al­bum précédant. 

 

It’s A Fine Line — It’s A Fine Line [Kill The DJ]

Huit ans après leur début avec Woman, le duo com­posé d’Ivan Smag­ghe et Tim Paris, sort enfin son pre­mier album et les onze titres qu’il con­tient affichent de belles col­lab­o­ra­tions. En fea­tur­ing, on retrou­ve Olivia de Lan­zac, chanteuse du groupe Quad Throw Sal­chow, Alex Kapra­nos, mem­bre de Franz Fer­di­nand ou encore C.A.R, le pro­jet solo de Chloé Raunet (ex-membre de Bat­tant). It’s A Fine Line est un album à ne pas man­quer, une explo­ration, un pas­sage hors des sen­tiers battus.

 

James Vin­cent McMor­row — We Move [Believe]

Avec deux albums, des con­certs à guichets fer­més à tra­vers le monde, plus de 100 mil­lions de streams et de belles col­lab­o­ra­tions, James Vin­cent McMor­row n’a plus rien à prou­ver. Et pour­tant, il dévoile un troisième long for­mat bien plus per­son­nel et presque iden­ti­taire. Les dix morceaux du disque par­lent de mou­ve­ments (géo­graphique, psy­chologique ou émo­tion­nel). Com­posé entre Toron­to, Dublin et Lon­dres, et pro­duit par Nineteen85, Two Inch Punch et Frank Dukes, l’al­bum est dif­férent de ce à quoi l’artiste nous avait habitué. 

 

Armand Van Helden — Defect­ed Presents House Mas­ters [Defect­ed Records]

Après Frankie Knuck­les, Mas­ters At Work ou encore Todd Ter­ry, c’est au tour d’Armand Van Helden d’avoir droit à un disque dédié. Nou­v­el épisode de la série House Mas­ters lancée par le label Defect­ed, le disque com­pile le meilleur du DJ et pro­duc­teur de Boston, auteur des fameux “U Don’t Know Me” ou Bar­bara Streisand” de Duck Sauce. Vingt-deux clas­siques house en un, quoi de mieux pour entamer le week-end en beauté ?

 

Bernard Fevre — Orbit Cer­e­mo­ny 77 [Alter K]

Plus con­nu sous le nom de Black Dev­il (Dis­co Club), Bernard Fèvre a sor­ti trois albums inou­bli­ables. Réédités l’an dernier, Sus­pense (1975), Cos­mos 2043 (1977) et Dis­co Club (1978) ont refait sur­face sans pren­dre une ride. Cette année, le pro­duc­teur, pio­nnier de la musique élec­tron­ique aux côtés de Gior­gio Moroder ou Kraftwerk, dépous­sière un nou­veau disque. Orbit Cer­e­mo­ny 77, com­posé comme son nom l’indique, en 1977, est sor­ti tout droit du cof­fre à tré­sor de Bernard Fevre avec ses onze pistes rétro-futuristes. Et on est bien con­tents qu’il le réou­vre, ce cof­fre, de temps à temps, pour notre plus grand plaisir. 

(Vis­ité 48 fois)