Ça sort aujourd’hui : vendredi 1er septembre

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end !

Mog­wai — Every Coun­try’s Sun [Rock Action Records]

Mog­wai c’est 22 ans de post-rock psy­chédélique et rêveur. Pro­lifiques au plus haut point, les Ecos­sais comptent à leur act­if onze albums dont sept sur leur pro­pre label Rock Action Records. Mais ce sont aus­si des musi­ciens recon­nus dans le ciné­ma, avec notam­ment la réal­i­sa­tion des ban­des orig­i­nales de Mia­mi Vice de Michael Mann et Before The Flood de Leonar­do Di Caprio pour ne citer qu’eux. Ils revi­en­nent aujour­d’hui avec onze morceaux dont on ne pour­rait se ren­dre compte des tran­si­tions tant ils apaisent, ras­surent et font rêver .

Iñi­go Von­tier Alux­es EP [Lumière Noire Records]

Iñi­go Von­tier est un de ces artistes qui fait ray­on­ner la scène élec­tron­ique mex­i­caine — tout comme Rebolle­do avant lui. On retrou­ve net­te­ment les traces d’une cul­ture maya et aztèque dans les pro­duc­tions deep-house de l’artiste orig­i­naire de Guadala­jara. Avec Alux­es, du nom de l’e­sprit des forêts en maya, il nous embar­que dans un voy­age entre rites et magie. Tan­dis que “Pati­to” et son rythme métallique presque stres­sant nous ramène vers les inspi­ra­tions dis­co obscures de l’artiste, le remix de “Maca­co” de Toulouse Low Trax, side project de l’Alle­mand Detlef Wein­rich, nous con­duit out­re Atlan­tique vers un morceau — tou­jours aus­si deep — plus façon­né pour les clubs. Pour finir, “Temaz­cal” clôt l’EP d’une tech­no min­i­male accom­pa­g­née de nappes d’in­can­ta­tions défor­mées et de per­cus­sions céré­monielles.

Var­i­ous Artists — Marathon, Not A Sprint! [Greco-Roman]

Encore une com­pi­la­tion d’un label indépen­dant dont la liste des artistes fait rêver. Voilà dix ans que Greco-Roman applique son mantra sans failles — “we make colour­ful music because we dance in the dark” (“nous pro­duisons une musique col­orée car nous dan­sons dans l’ob­scu­rité”) — et le célèbre aujour­d’hui avec la crème de ses artistes qui ont façon­né l’esthé­tique du label de Joe God­dard (Hot Chip) ces dix dernières années. D’ailleurs c’est lui qui ouvre et ferme la com­pi­la­tion — d’une pop douce et rêveuse avec “Tak­ing Over” et nous accom­pa­gne pour une dernière danse endi­a­blée sur “Home”. Et entre les deux morceaux, Roo­sevelt nous envoûte joyeuse­ment avec “Hold On”, l’électro-pop stel­laire de Total­ly Enor­mous Extinct Dinosaurs invite à se tré­mouss­er, tan­dis que Kar­ma Kid et sa house punchy nous fait claire­ment taper du pied.

Fan­tas­tic Twins — The New You [Hip­pie Dance]

Juli­enne Dessagne plus con­nue sous son alias The Twins, ou encore Saschi­enne (duo qu’elle forme avec son mari Sascha Funke) est de retour aujour­d’hui sur Hip­pie Dance, le fameux label des Pachanga Boys, Rebolle­do et Super­pitch­er. Ses qua­tre morceaux rap­pel­lent instan­ta­né­ment l’u­nivers de Rebolle­do et Super­pitch­er : des mon­tées pro­gres­sives et hyp­no­tiques, des kicks puis­sants et lents, accom­pa­g­nés de sa voix sen­suelle et envoû­tante. A écouter absol­u­ment.

(Vis­ité 466 fois)