Ça sort aujourd’hui : vendredi 21 septembre

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : c’est le “ça sort aujourd’hui”. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week‐end avec un Tiga déguisé, les kicks lourds et les syn­thés grandil­o­quents de Sebastopol, l’avant-garde puis­sante de Kate­ri­na et la tech­no agres­sive de Toni Dex­tor.

The Dove — Vault Traxx [Turbo Recordings]

Quand un poids lourd tech­no décide d’explorer de nou­veaux hori­zons musi­caux, il lui est très dif­fi­cile de dévoil­er des pro­duc­tions au style sen­si­ble­ment dif­férent. Alors Tiga -qui avait offert à Tsu­gi un pod­cast mon­u­men­tal de 3h en com­pag­nie de Kölsch- a décidé d’adopter le pseu­do The Dove : “un pro­jet par­al­lèle pour les morceaux qui sont un peu à l’écart de mes pro­duc­tions habituelles”. Et le résul­tat est déton­nant : sur les deux titres de cet EP, le cana­di­en joue avec les boucles et s’aventure sur des ter­rains incon­nus. Le ren­du final est même plus proche de Grand­mas­ter Flash et des bloc par­tys du Bronx, que de son mythique album Sex­or, bible tech­no sor­tie en 2006.

Sebastopol — Farhenheit [hafendisko]

Sebastopol, c’est l’alias de Sébastien Bouchet, pro­duc­teur français un peu nerd amoureux de son syn­thé. Longtemps affil­ié à Kom­pakt, il s’est allié à hafendisko pour délivr­er cet EP de qua­tre titres, qui explorent les tré­fonds d’une musique ambi­ent bour­rée de syn­thé­tiseurs. “Farhen­heit” fait écho aux heures les plus som­bres du trip‐hop, sur un groove lent, des per­cus­sions mar­quées et une voix grave susurrée. Sascha Funke offre un remix plus énervé et ryth­mé, qui con­serve tout de même le plus impor­tant : le groove de l’original. Dans le deux derniers titres, on retrou­vera ce qui fait la force de Sebastopol : des claviers forts, une basse grasse et des effets hyp­no­ti­sants.

Katerina — Just When You Thought It Was Over [Cómeme]

Plus con­nue pour son émis­sion ‘Radio Emot­siya’ sur la sta­tion de Cómeme que pour ses tal­ents de pro­duc­trice, Kate­ri­na a pour­tant déjà apporté ses con­tri­bu­tions aux com­pi­la­tions Sol­i­dar­i­ty For­ev­er (vol. 1 et 2). La Fin­landaise retrou­ve logique­ment Cómeme pour sign­er son pre­mier disque Just When You Thought It Was Over : cinq titres noirs aux kicks lourds qui con­trastent avec des mélodies vire­voltantes et col­orées. Kate­ri­na mar­que déjà sa pat­te per­so avec un style très avant‐garde, des syn­thés grunge, un son vaporeux et des pro­duc­tions impec­ca­bles. A sur­veiller très atten­tive­ment.

Toni Dextor — Definition [made of CONCRETE]

Adepte des soirées made of CONCRETE, Toni Dex­tor délaisse pour la pre­mière fois son rôle de DJ pour se muer en pro­duc­teur et sor­tir son pre­mier EP sur le label de Berlin. Qua­tre titre, deux orig­in­aux, deux remix­es : de la tech­no agres­sive et uptem­po, toute en per­cus et en syn­thés grinçants calés sur les con­tretemps. Toni Dex­tor s’offre le luxe de con­vi­er des noms clin­quants : Mar­co Bruno (SK Black) et la légende tech­no S‐File (GND Records) qui se parta­gent deux remix­es on ne peut plus énervés… Une grande pre­mière.

(Vis­ité 522 fois)