Skip to main content
28 avril 2017

Ça sort aujourd’hui : vendredi 28 avril

par Lucas Martin

Lone — Ambiverts Tools Vol.1 [R&S Records]

Après son excellent album Levitate sorti l’année dernière mélangeant sonorités jungle et ambient, Lone revient avec une série de quatre EPs orientés club intitulés Ambivert Tools. Le premier volume s’écoute aujourd’hui et permet de voir le producteur britannique s’aventurer dans des territoires plus conventionnels qu’à son habitude, tout en conservant sa touche personnelle.

Rebekah — Fear Paralysis [Soma Quality Recordings]

Déjà 20 ans de DJing et 10 ans de production derrière elle mais c’est seulement aujourd’hui que Rebekah sort son premier album Fear Paralysis. L’univers si sombre de l’artiste britannique s’insère parfaitement dans la ligne artistique du mythique label Soma sur lequel elle avait déjà sorti quelques EPs. Grosse techno, breakbeat et passages expérimentaux au menu de cet album versatile.

Filastine & Nova — Drapetomania [Jarring Effects]

Sorti sur le label français Jarring Effects, Drapetomania est un album internationaliste et multiculturel. Le duo américano-indonésien Filastine & Nova a puisé dans ces différents voyages pour offrir douze titres singuliers et électroniques. Une sorte de bass music cosmopolite et un voyage à vivre en live au Batofar le 11 mai.

Wellbird — Menu [SOUNDS LIKE YEAH!]

Ce premier album de Wellbird est né de l’association entre Nicolas Puaux (membre de Narrow Terence), Jim Paillard (venant lui d’Erevan Tusk) et Sammy Decoster. Le tout est supervisé par Alex Viudès, qui a aussi un oeil sur les différents projets cités plus haut. Une affaire de potes donc, « à l’image de ces groupes que l’on montait en une nuit à l’adolescence. » Huit titres qui alternent entre français et anglais, pop et rock, élégance et spontanéité.

Sasha — Out Of Time (feat. Poliça) [Kompakt]

Malgré presque 30 ans de carrière derrière lui, Sasha n’avait jamais sorti le moindre son sur Kompakt, le label de Cologne. C’est maintenant chose faite avec « Out of Time », un morceau deep qui résonne déjà sur de nombreux dancefloors. L’artiste britannique est épaulé par la voix de Channy Leaneagh du groupe Poliça, qui avait déjà fait une apparition sur le morceau « Starchild » de Boys Noize en 2016

Visited 5 times, 1 visit(s) today