Le superbe nouvel EP d’Elliot Moss est en écoute

Pensez aux voix de James Blake et autres Ásgeir ou Fyfe — bref, la belle voix mas­cu­line mais aiguë, typ­ique de la grande mou­vance neo-soul débar­quée d’An­gleterre il y a quelques années -, et vous aurez déjà une petite idée de la capac­ité d’El­liot Moss à émou­voir son audi­toire. A cette per­for­mance à fleur de peau, rajoutez‑y des pro­duc­tions var­iées, des très “beat­mak­ing à la française” (on pense tout de suite à Cot­ton Claw) “Clos­ed­loop” et “Dol­ly Zoom” au mélan­col­ique et orches­tral “Boomerang”, pour finir sur le plus enlevé “Falling Down And Get­ting Hurt”… Bref, c’est un excel­lent EP que sort aujour­d’hui Elliot Moss.

Si vous êtes plutôt Spotify : 

Mais ce n’est pas une grande sur­prise : le New-Yorkais ne cesse d’é­pa­ter les ama­teurs de pop racée et tein­tée d’élec­tron­ique depuis la sor­tie de son pre­mier album High­speeds sur [PIAS] en 2015. Et c’est sans par­ler de la dimen­sion visuelle du pro­jet et du clip de “With­out The Lights”, une choré­gra­phie impres­sion­nante racon­tant une rela­tion abu­sive, avec un autre ou avec soi-même, qui a pas mal ému les inter­nautes à sa sor­tie — il n’y a qu’à lire les com­men­taires sur Youtube. Vive­ment le deux­ième album, donc !

(Vis­ité 1 280 fois)