Entre techno, hip-hop et house, il y en a pour tous les gouts en ce vendredi !

Ça sort aujourd’hui : vendredi 30 mars

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : c’est le “ça sort aujourd’hui”. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end !

Cabbage — Nihilistic Glamour Shots [BMG]

Voici enfin le pre­mier album de Cab­bage ! Depuis sa for­ma­tion en 2015, le groupe de Man­ches­ter avait sor­ti de nom­breux max­is et même une com­pi­la­tion, les voilà qui passent à la vitesse supérieure. Nihilis­tic Glam­our Shots, un nom qui résume par­faite­ment l’e­sprit de ce disque. Un album mar­qué par une énergie post-punk où se mélan­gent les influ­ences et où Cab­bage arrive à nav­iguer d’un morceau engagé à une chan­son d’amour en pas­sant par un titre totale­ment nihiliste. Punk is not dead !

Will Saul — Inside Out [Aus Music]

Inside Out est une toute nou­velle série de mix qui invite les DJs et pro­duc­teurs à réduire les fron­tières entre albums et com­pi­la­tions mixées. Le tout en pro­posant 100 % de morceaux récents, voire inédites.  Der­rière ce con­cept on retrou­ve Will Saul, à la tête du label Aus Music et cura­teur des com­pi­la­tions DJ-Kicks. “Je veux recréer la sen­sa­tion que j’avais dans les années 90 quand j’al­lais écouter mon DJ préféré jouer mais que je n’avais jamais enten­du la majorité des morceaux qu’il pas­sait”. Sur ce pre­mier mix signé par Will lui-même, on retrou­ve tout ce qui a fait l’i­den­tité de ses DJ-sets et pro­duc­tions depuis plus de 15 ans. Un mix allant de la house à la tech­no et où se côtoient des morceaux récents et des inédits de Pear­son Sound, Youand­wan ou encore Dauwd.

Various Artists — Speicher 102 [Kompakt]

Série culte du mythique label de tech­no Kom­pakt, Spe­ich­er débar­que aujour­d’hui avec son 102eme épisode, le pre­mier à pro­pos­er 3 morceaux. Ce Spe­ich­er 102 s’ou­vre avec le “Goth­ic Safari” d’En­zo Elia et Musume­ci réu­nis pour la pre­mière fois sur un même track. On passe ensuite à La Marine, un trio grenoblois qui s’aven­ture dans des sonorités élec­tron­iques hybrides et dépaysantes. Le pro­jet se clô­ture avec le duo bolivien Ani­mal Print et “The Last Night Of Lau­ra Palmer”, un titre tail­lé pour les clubs tout en pro­posant une ambiance fidèle à la série Twin Peaks.

Man Power — Barranquilla Trifle [Futureboogie Recordings]

Après son EP Ana­logue sor­ti en début d’an­née, le pro­duc­teur anglais Man Pow­er est de retour avec un nou­veau disque chez Future­boo­gie. “Bar­ran­quil­la Tri­fle” est un morceau qui mar­que par sa ligne de basse omniprésente. A cela s’a­joute des per­cus­sions qui don­nent furieuse­ment envie d’é­couter ce titre face à un levé de soleil. Le sin­gle s’ac­com­pa­gne d’un remix signé Ruf Dug qui emmène ce “Bar­ran­quil­la Tri­fle” vers des sonorités plus esti­vales, ain­si que d’un autre morceau orig­nal de Man Pow­er, “Kaon” où un break­beat et une puis­sante basse se trans­for­ment et un foudroy­ant beat et en arpèges de syn­thés pour une ambiance résol­u­ment post-punk.


 Patient Zero — Draft [JFX lab]

Patient Zero est un pro­jet né de la ren­con­tre de Pan­da Dub, artiste phare de la scène dub française, et de Vax1, beat­mak­er hip-hop. Les pro­duc­teurs, tous deux orig­i­naires de Lyon, vien­nent livr­er une musique où se mélan­gent hip-hop, future beat et club music. Cet univers sin­guli­er se retrou­ve aujour­d’hui sur Draft, pre­mier EP du duo qui sort sur le label JFX lab.

Matterflow — AMOTAE 001 [Material Boys]

Nous avions beau­coup appré­cié le titre “Han­dle This” du pro­duc­teur français Mat­ter­flow. Voilà que le morceau est de retour dans ce nou­v­el EP où s’a­joute “Pil­lar” en col­lab­o­ra­tion avec Julia Kent du groupe Antho­ny & The John­sons et Mike Ladd. Avec cette nou­veauté, Mat­te­flow reste fidèle à son style qui puise autant dans Aphex Twin que les Beast­ie Boys ou Bjork. En bonus, AMOTAE 001 nous livre aus­si un remix de “Pil­lar” signé Robot Koch. Le pro­duc­teur alle­mand donne une touche plus mélan­col­ique à ce morceau qui vient clore l’EP.

(Vis­ité 709 fois)