Ça sort aujourd’hui : vendredi 31 août

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : c’est le “ça sort aujourd’hui”. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end avec le groove de Christo­pher Kah, la tech­no danoise de KYO, la house d’un EP de remix­es de Den­ite, la rave d’Atix et les étrangetés trop­i­cales de Plea­sure Plan­et.

Pleasure Planet — Pleasure Planet [self : timer]

La nou­velle aven­ture de Kim Ann Fox­man qui s’al­lie à deux potes de Brook­lyn, Bri­an Hersey et Andrew Pot­ter, pour créer Plea­sure Plan­et. Après cinq ans d’ex­péri­men­ta­tions com­munes, ils débar­quent avec un pre­mier EP toni­tru­ant signé chez self : timer, nou­veau sous-label de Fire­house… Pour qua­tre par­ties de plaisir psy­chédéliques et pleines d’é­trangetés. Sur “Get Lost”, la voix de Kim joue avec le groove d’une basse acide, “Suzu­ki Samu­rai” nous plonge dans une transe plus soft, “Evap­o­rate” ajoute une touche 80’s, notam­ment dans les per­cus­sions… L’EP s’achève sur “Poly­boo”, un envol trop­i­cal et inter­sidéral pour la Plea­sure Plan­et.

Christopher Kah — Ballet [Highway Records]

Christo­pher Kah, dont les morceaux ont déjà été joués dans des sets d’Amelie Lens et Lau­rent Gar­nier, dévoile toute l’é­ten­due de son tal­ent dans cet EP tech­no intriguant et vire­voltant. “Black Waves” est un titre lourd large­ment influ­encé par Detroit, notam­ment par Carl Craig ou Jerome Syden­ham… Un hymne dérangé, presque effrayant, bien sup­porté par une voix étouf­fée. Le titre éponyme “Bal­let” met davan­tage l’ac­cent sur le groove, autour d’une ambiance acide et d’une ligne de basse accrocheuse qui se glisse sous votre peau, pour ne jamais plus s’en déloger. On quitte l’EP sur “Bal­let Part.2”, track plus rude encore qui pro­pose un voy­age mou­ve­men­té dans les pro­fondeurs de l’e­sprit de Christo­pher Kah… Bal­let est, sans aucun doute pos­si­ble, un EP énervé comme il faut, élé­gant et pré­cis dans sa con­struc­tion.

Atix — The Dome Ep [Tripalium Records]

Déjà disponible en ver­sion vinyle depuis un mois, The Dome est enfin dis­po en ver­sion dig­i­tale. Pour ce cinquième épisode de leurs “Rave Series”, Tri­pal­i­um a con­vié le Français Atix pour délivr­er trois bombes rave qu’on croirait tout droit sor­ties des années 90, avant de con­clure par un remix hard­core du pre­mier titre “The Dome”. De la jun­gle old-school à la tech­no doom, l’EP par­fait pour tous les raveurs… Une jolie vio­lence cathar­tique.

Denite — Everything I Know And I Will Never Know About You (Remixes) [Redlight Music]

Deux ans après le suc­cès de Every­thing I Know And I Will Nev­er Know About You, le pro­duc­teur espag­nol a regroupé des remix­es de trois titres tirés de son pre­mier album : “Going, Going Gone”, “The Art Of Let­ting Go” et surtout “New York”, qui s’of­fre trois nou­velles ver­sions rafraîchissantes par Groove Squared, José Rodriguez et Julian Rosh. Cinq morceaux qui font bat­tre le coeur de la house, qu’elle soit clas­sic, deep ou min­i­mal, en s’au­torisant même quelques cro­chets par la deep tech­no. Un EP aus­si doux et enivrant qu’un pre­mier verre de vin.

KYOAll The Same Dream [Posh Isolation]

Rien à voir avec le rock ado­les­cent du quatuor français Kyo. KYO (en let­tres cap­i­tales), c’est un duo élec­tron­ique for­mé par Fred­erik Valentin & Hannes Nor­r­vide que vous con­nais­sez peut-être : leur feat. “For What You Dream Of” avec Bedrock était notam­ment présent dans la BO de Trainspot­ting. Pour leur troisième album All The Same Dream, les Danois ont sol­lic­ité l’aide du chanteur Jeu­ru. La voix chaude et ténébreuse du New-Yorkais mène KYO au niveau supérieur, rajoutant des mots-clefs susurrés aux cris et aux soupirs intro­spec­tifs de leurs som­bres pro­duc­tions élec­tron­iques.

(Vis­ité 583 fois)