Extrait de la cover de "Movimiento Para Cambio" de Pelada

Ça sort aujourd’hui : vendredi 4 octobre

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end avec le jeune rappeur Di#se, l’EP solo d’A­JA alias Clé­mence de La Femme, les expéri­men­ta­tions de la Taïwanaise Sabi­wa, le son­neur de cloche Philipp Gor­bachev, la pop charmeuse d’An­toine Pesle, la com­pil’ électro/techno COD3 QR 005 et le duo anti-patriarcat Pela­da.

Di#se — Parfum [Urban/PIAS]

Jeune bre­ton de 17 ans, né à Yaoundé, Di#se incar­ne la nou­velle généra­tion du rap fran­coph­o­ne. Il présente aujour­d’hui son pre­mier album inti­t­ulé Par­fum, com­posé de 11 titres. Il ne sort pas de nulle part puisque le petit prodi­ge est lau­réat du Buzz Boost­er 2017 et prix du jury aux iNOUïS du Print­emps de Bourges 2019. Il a aus­si déjà fait les pre­mières par­ties de Yous­soupha, Niska, ou PLK. Rien que ça. Di#se, de son vrai prénom Désiré Eba Tolo, a pour inspi­ra­tion des artistes comme MC Solaar, Stro­mae, Nek­feu ou encore Damso. Sen­si­ble­ment rap, son album prend des tonal­ités légère­ment pop avec des titres comme “N’Do­lo” et “JMA”, hom­mages évi­dents à Stro­mae. Toutes ses influ­ences se retrou­vent claire­ment dans les morceaux du disque et il livre un album déjà mature pour son jeune âge. Un vrai par­fum de nou­veauté sur la scène rap française.

Di#se sera au MaMA Fes­ti­val le 16 octo­bre prochain et en tournée jusqu’à la fin de l’an­née. Plus d’in­fos en cli­quant juste ici.

AJASolitaire [Auto-produit]

AJA, c’est le pro­jet en soli­taire de Clé­mence Quélen­nec, la chanteuse du groupe La Femme. Tout le monde se sou­vient de sa voix dans l’i­nou­bli­able “Sur la plage”, ce morceau esti­val qui a fait ressen­tir “des sen­sa­tions” à nom­bre d’en­tre nous.  Elle est donc de retour pour son pre­mier EP solo sobre­ment nom­mé Soli­taire. Ceux qui aiment les sonorités min­i­mal­istes et le côté “DIY” seront aux anges avec ce maxi à l’essence assez spir­ituelle et per­son­nelle. Il a été enreg­istré chez elle au Maroc, entre mer et mon­tagne, pour don­ner un aspect plus naturel à l’ensem­ble. Les morceaux à l’am­biance lumineuse sont sub­limés par sa voix sin­gulière et aéri­enne. Un EP à écouter en soli­taire, comme à plusieurs.

Sabiwa — DaBa [CHINABOT]

Explor­er l’e­space entre les rêves et la réal­ité virtuelle” : c’est l’ob­jec­tif du nou­v­el album de l’artiste audio-visuelle taïwanaise Sabi­wa. Basée à présent à Berlin, elle présente DaBa, son sec­ond LP. Elle explique que : “comme notre rap­port à la tech­nolo­gie et au fan­tas­tique, l’al­bum oscille entre séduc­tion et répul­sion”. Si cer­tains morceaux comme “Inter­lude” ou “Engi­ma” ressem­blent à la bande orig­i­nale d’un film d’hor­reur, d’autres sont beau­coup plus légers et naturels. Il faut les écouter pour vrai­ment com­pren­dre l’idée que souhaite faire pass­er Sabi­wa. un album étrange rem­plis tous d’effets/samples très élec­tron­iques et syn­thé­tiques qui don­nent la sen­sa­tion d’être dans un monde virtuel, dans la matrice. Alors, pilule bleue ou pilule rouge ?

Sabi­wa fera sa release par­ty à l’ACUD (Berlin), le 19 octo­bre. Toutes les infor­ma­tions sont sur la page de l’évène­ment.

Philipp Gorbachev — KOLOKOL [PG Tunes]

Après avoir pro­duit des EP plus hous­es et mélodiques, le Russe Philipp Gor­bachev (à ne pas con­fon­dre avec Mikhaïl) est de retour avec son nou­v­el LP au nom étrange, KOLOKOL. Il est venu cette fois si nous son­ner les cloches. Lit­térale­ment, puisqu’il sonne les cloches à Moscou à l’église Saint-Nicolas et à Berlin à la cathé­drale de la résur­rec­tion du Christ. Pour lui, ” la son­ner­ie de cloches est une part impor­tante de ma vie créa­tive et spir­ituelle. Il m’of­fre l’af­fir­ma­tion, la con­cen­tra­tion et l’é­panouisse­ment. Bien que la cul­ture des clubs et des raves soit tout aus­si impor­tante pour mon per­son­nage, la joie que j’éprou­ve à son­ner la cloche est une autre forme d’én­ergie. KOLOKOL reflète l’ex­péri­ence de la son­ner­ie de cloches”. À tra­vers ces onze titres, il y a une alter­nance entre morceaux tech­no minimal/indus assez deep et d’autres entière­ment faits de sons de cloches. Le tout dans une ambiance religieuse. Amen ?

Antoine Pesle — Hifi Romance [Bête Noire]

Après son pre­mier EP Amour Lemon il y a 6 ans et la coréal­i­sa­tion de Petite Amie, l’al­bum de Juli­ette Armanet, Antoine Pesle vient présen­ter son tout pre­mier album inti­t­ulé Hifi Romance. Onze titres aux sonorités pop légères et roman­tiques qui fer­ont chavir­er les plus per­plex­es à l’amour. Avec des textes en anglais, sa voix rap­pelle énor­mé­ment celle de Thomas Mars du groupe Phoenix. Tout en déli­catesse, french style oblige. C’est l’al­bum chaude­ment recom­mandé de la semaine.

Antoine Pesle sera en con­cert au MaMa Fes­ti­val le 16 octo­bre. Retrou­vez toutes les infor­ma­tions pour y assis­ter sur cette page.

Petit bonus : le clip tout chaud de “Too Much” est dis­po juste ici.

Various Artists — COD3 QR 005 [COD3 QR]

Pas de “Ça Sort Aujour­d’hui” sans sa dose heb­do­madaire de techno/électro. C’est la cinquième sor­tie pour la com­pi­la­tion du label COD3 QR qui débar­que dans nos oreilles ce ven­dre­di. Sup­porté par des DJs comme Lau­rent Gar­nier (qui a util­isé un des titres tiré de Cod3 QR 001 dans son pod­cast pour Tsu­gi) , Cod3 QR con­tin­ue de pro­pos­er une musique très qual­i­ta­tive. Six titres sont présents sur cette com­pi­la­tion pour une grosse trentaine de min­utes de musique. Les artistes qui y par­ticipent sont référencés par des numéros comme “4B4D59”. Pour trou­ver qui sont les artistes der­rières la numéro cinq, il fau­dra encore patien­ter quelques mois. En atten­dant, rendez-vous sur leur page Insta­gram pour des indices sur l’i­den­tité des artistes des qua­tre pre­miers COD3 QR.

Pelada — Movimiento Para Cambio [PAN]

Direc­tion le Cana­da et la pro­lifique ville de Mon­tréal pour écouter Movimien­to Para Cam­bio, le pre­mier album du duo Pela­da. Chris Var­gas s’oc­cupe de la par­tie vocale et Tobias Rochman est lui à la pro­duc­tion. Tout en espag­nol, le disque est un hymne et un appel à la révo­lu­tion con­tre le patri­ar­cat et cap­i­tal­isme comme le laisse enten­dre les paroles crues de cer­tains morceaux tels que “Habla Tu Ver­dad”. Chris Var­gas et sa voix sin­gulière explore les thèmes du pou­voir, de l’i­den­tité, de la sur­veil­lance sur des beats par­fois trap, par­fois sur des syn­thés à la “Show Me Love” et même sur des gross­es lignes d’acid. On com­prend pas tout, mais ça défoule.

Pela­da sera en live au Berghain (Berlin) le 18 octo­bre pour la soirée de son label : Pan x MAn­nequin. Toutes les infos juste ici

(Vis­ité 944 fois)