Skip to main content
29 février 2016

Caandides – 20° 30′ S 29° 20′ W

par rédaction Tsugi

Extrait du numéro 89 de Tsugi, février 2016.

Il y a de quoi remercier Animal Collective, en premier lieu pour leur musique et parce qu’ils nous permettent de classer ces groupes aux sons extraterrestres. Ainsi, on peut dire de Caandides qu’ils nous rappellent les New-Yorkais et pas qu’ils sont un objet musical non identifié. Au contraire de ce titre d’album, référence à un ovni qui aurait visité en 1958 l’île de Trindade (d’où les coordonnées 20° 30’ S 29° 20’ W). C’est que les Parisiens maîtrisent l’art de la citation et du collage, comme le prouve leur collaboration avec deux graphistes sur ce projet. En live, l’aspect visuel est aussi important que la musique, un réflexe que l’on retrouve sur disque où chaque chanson est une pile de calques. Une ruche de sons bidouilleurs, comme sur « Niine », qui démarre avec un harmonica chagrin avant de laisser des synthés, similaires à ceux du Canadien Homeshake prendre le contrôle. Ce qu’on attend d’eux, c’est qu’ils nous fassent oublier leurs références, comme sur « Black Mass » avec ses rires moqueurs et basses accablantes, qu’ils nous surprennent et délivrent un son qui leur soit propre. (Valentin Allain)

20° 30′ S 29° 20′ W (Cracki/Sony Music), sorti le 5 février

Visited 9 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply