Cassius arrête la musique et se lance dans la confiture ?

Coup de com’ ? Coup de fatigue ? Ou pois­son d’avril ?

C’est une drôle de petite boîte que l’on a reçu à la rédac­tion ce midi. Car­rée, un peu lourde, trop petite pour ren­fer­mer un vinyle mais plus grosse que les habituelles enveloppes à CD. Ça se chamaille pour savoir qui va ouvrir le mys­térieux car­ton et trou­ver… Un pot de con­fi­ture de cas­sis, “con­fea­tur­ing Zdar et Boom­bass”. A côté, un com­mu­niqué de presse titré “Good­bye Music. Hel­lo Jam”. “Après 20 années rich­es en musique, le moment est venu pour nous d’en­vis­ager une recon­ver­sion. (…) Nous groupe Cas­sius (“cas­sis” en latin) a moyen­nement marché mais nous a mal­gré tout per­mis de gag­n­er un peu d’ar­gent, suff­isam­ment en tout cas pour nous lancer dans ce qui nous a tou­jours tenu à coeur, notre pre­mière et vraie pas­sion : la con­fec­tion de con­fi­ture, de Cas­sis. Nous allons a présent pass­er nos journées à mix­er des morceaux de fruits et com­pos­er de fab­uleuses con­fi­tures”, peut-on lire, avant que Philippe Zdar et Hubert aka Boom­bass con­clu­ent par un “Nous espérons que nos fans suiv­ront nos nou­velles aven­tures et que ce nou­veau pro­jet sera à leur goût”. Une manière élé­gante et pleine d’hu­mour pour annon­cer la fin d’un groupe qui, l’an­née dernière encore, sor­tait l’al­bum Ibi­for­nia, où l’on croi­sait Phar­rell Williams ou Cat Pow­er en fea­tur­ing — album que nous avons beau­coup aimé ici mais qui ne sem­ble pas avoir rem­pli tous les espoirs du groupe. Nous avons con­tac­té Ed Banger qui pré­cise que ni Zdar ni Boom­bass ne comptent s’ex­primer sur cette drôle d’an­nonce pour le moment, mais Pedro Win­ter a indiqué qu’il s’a­gi­rait bel et bien de la fin de Cas­sius. Sauf que vu la date de demain, on a comme un petit doute…

Quoiqu’il en soit, qualifiez-nous de pinailleurs, mais si Zdar et Boom­bass délais­sent les stu­dios pour la con­fiot’ il va fal­loir qu’ils appren­nent un petit truc : le pot qu’on a reçu, c’é­tait de la gelée !

Et pour le plaisir, on se remet “I <3 U So” :

(Vis­ité 4 494 fois)