©Antoine Sorel

🔊 Cette playlist de la vie de tous les jours de Jacques

Après la sor­tie de son dernier sin­gle “La vie de tous les jours”, Jacques est allé plus loin en nous pro­posant de le suiv­re dans son quo­ti­di­en, mais en musique bien-sûr. Playlist.

En mai dernier, Jacques avait aimĂ© nous faire trĂ©pign­er en postant sur les rĂ©seaux soci­aux de mys­tĂ©rieuses pho­tos de lui sur des pan­neaux pub­lic­i­taires, aux qua­tre coins du monde. Finale­ment, l’artiste Ă©tait bel et bien revenu en juin dernier (après trois ans passĂ©s au Maroc), pour nous prĂ©sen­ter deux très bons titres, “Vous” et “Attends”. Le 30 sep­tem­bre sor­tait “La vie de tous les jours”, une ode Ă  la banal­itĂ©, mais surtout Ă  la beautĂ© de nos quo­ti­di­ens respec­tifs. Cette fois, c’est son tour. L’artiste pro­pose de nous dĂ©crire sa vie quo­ti­di­enne Ă  tra­vers une playlist. Une dĂ©cou­verte en musique des petits rit­uels du pro­duc­teur qui, comme nous tous, mange, boit, dort et tra­vaille. Et oui, ça aussi.

 

Ă€ lire Ă©galement
Jacques est de retour : “J’aurai toujours besoin de vous”

 

  • Se rĂ©veiller

AJA, “Maisange”

“N’importe quel morceau de la playlist “Aja­s­phere” pour com­mencer la journĂ©e, avant que mon cerveau ne soit chaud de pronon­cer ou d’entendre des mots.”

  • Aller quelque part

RHNO, “Smoke Of A Train”

“Ça c’est pour com­mencer à se motiv­er tout en douceur, genre si j’écoute ça le matin, je vais le chanter toute la journée, un peu comme “Mul­ti Love” de Unknown Mor­tal Orches­tra. Une fois que c’est ren­tré dans ma tête, c’est dif­fi­cile de s’en défaire mais en même temps j’aime bien. Les journées où je suis han­té par une mélodie sont sou­vent des bonnes journées.”

  • Travailler

Nico­las Lutz et VBX, “Des­pe­di­dades­olteros” (Mix)

“Quand je fais de la musique, Ă©videm­ment je ne peux pas Ă©couter de musique. Mais rĂ©cem­ment, je me suis mis Ă  la 3D et j’aime bien en prof­iter pour Ă©couter des trucs bien rĂ©pĂ©ti­tifs, genre ce mix d’un DJ uruguayen dont je suis fan qui s’appelle Nico­las Lutz.”

  • Manger

Novos Baianos, “Mis­tĂ©rio do Plan­e­ta” (ou rien)

“Je n’écoute pas trop de musique en mangeant, j’ai l’impression de faire deux trucs Ă  la fois. Ou alors pour un dĂ®n­er entre potes, je met­trais l’album Acabou Chorare de Novos Baianos, si pos­si­ble au ralen­ti ‑10% et fil­trĂ© sans les aigus au-dessus de 12kHz.” 

  • Re-travailler

Gramm, “St. Moritz”

“Un album chill que je kiffe met­tre en fond quand je fais des trucs c’est Per­son­al Rock de Gramm, par exem­ple le morceau “Saint Moritz”. Je pense que c’est de la bonne musique pour faire du tra­vail de pré­ci­sion ou n’importe quelle activ­ité néces­si­tant une cer­taine minutie.”

  • Rentrer chez soi

Mai, “Flash”

“Après une longue journĂ©e, j’aime bien me laiss­er hap­per par de la pop, j’écoute le Top 50 Spo­ti­fy France et Monde pour savoir ce qui se passe dans les oreilles des gens et tout sim­ple­ment pour aller kif­fer ce que je con­sid­érais avant comme de la musique de merde et que j’ai fini par apprĂ©ci­er. Je vais pas vous met­tre un Angèle ou un Bil­lie Eil­ish que tout le monde con­naĂ®t. Alors pour illus­tr­er le pro­pos, voici un track pop que j’ai bien kif­fĂ© et qui est sor­ti avant rĂ©cem­ment : “Flash” de Mai.”

  • Se coucher

Les inter­views de Thinkerview (ou rien)

“Pour m’endormir, j’écoute soit rien, soit des Thinkerview. Je trou­ve cette émis­sion géniale et avec la chaîne de Vic­tor Fer­ry, le site Oson­sCom­pren­dre et les replays de TPMP (Touche pas à mon poste), elle con­stitue mon vecteur prin­ci­pal d’éveil politique”.

(Vis­itĂ© 1 024 fois)