Chronique : Chris Liebing — Live At Nature One 2008

Plutôt rare en France, Chris Liebing est pour­tant l’un des DJ’s les plus pop­u­laires outre-Rhin. Il a même été sacré à plusieurs repris­es “meilleur DJ alle­mand” face à des mastodontes comme Paul Van Dyk, West­bam ou encore le plus respectable Sven Väth. Longtemps éti­queté à tort “shranz” — cette tech­no hard trib­ale et tapageuse -, il offi­ci­ait plutôt dans un reg­istre tech­no pêchu et min­i­mal­iste. Avant de ralen­tir le tem­po, comme nom­bre de ses con­frères, et pren­dre un virage min­i­mal avec son pro­jet Col­labs, en com­pag­nie du Hol­landais Speedy J. C’est dans cette veine que se situe le présent mix enreg­istré comme son nom l’indique lors de l’énorme fes­ti­val Nature One.

Un mix dig­i­tal, bour­ré d’effets, effec­tué avec lap­top et con­trôleur, mais s’apparentant tout de même à une sorte d’“autoroute min­i­male”, tant les temps morts et autres excur­sions impromptues se font rares. On retrou­ve ain­si des artistes con­fir­més : Tony Rohr, Alex Bau, Hard­cell, Dub­fire ou encore Radio Slave et Dan­ton Eep­rom. Un set enlevé, effi­cace, mais à l’intérêt lim­ité lorsqu’il s’agit d’une écoute domes­tique. (Nico­las Bres­son)

Live At Nature One 2008 (CLR/La Baleine)

(Vis­ité 67 fois)