Skip to main content
20 novembre 2013

Chronique : Crystal Stilts – Nature Noir

par rédaction Tsugi

Depuis dix ans, Crystal Stilts creuse un sillon psychobilly/shoegaze mille fois labouré : The Jesus and Mary Chain d’un côté, les compilations Nuggets de l’autre, un semblant de Doors entre les deux. Ce combo de Brooklyn n’a pourtant pas forgé sa réputation sur du vent : le charisme est là, jouant sur une ligne trouble entre agressif et évasif, et leurs deux précédents albums ne présentent aucun faux pas. Il était temps d’élargir ce registre quelque peu figé, et c’est donc une inspiration curieusement pastorale qui fait son apparition sur Nature Noir, au risque de perdre un peu du danger et de l’érotisme obscur qui faisaient le mordant du groupe.

Le pari est parfois hasardeux : “Sticks And Stones” surjoue la candeur, “Worlds Gone Weird” ou “Spirit In Front Of Me” sonnent comme de l’americana un peu plate. En revanche, “Phases Forever”, orné d’arrangements à cordes inattendus, est cette dernière vague qui vient nettoyer l’âme. On ne va pourtant pas cacher qu’ils séduisent plus quand ils restent dans leur zone de confort, celle d’un garage-rock légèrement hanté (“Darken The Door”), ou d’un blues psychédélique délicieusement lascif (“Star Crawl”). L’album de la confiance, probablement. (Thomas Corlin)

Nature Noir (Sacred Bones/Differ-Ant)

Visited 9 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply