Chronique & écoute intégrale : A Reminiscent Drive — Zoom Back Camera

Se retrou­ver pro­jeté quinze ans en arrière et retrou­ver un vieil ami per­du de vue. Voilà l’effet sec­ondaire procuré par l’écoute de la com­pi­la­tion Zoom Back Cam­era du vieux routi­er de la chan­son française Jay Alan­sky, alias A Rem­i­nis­cent Dri­ve. Mem­bre émi­nent de l’écurie F Com­mu­ni­ca­tions entre 1995 et 2003, le pro­jet A Rem­i­nis­cent Dri­ve fut avant l’heure le ten­ant d’un down­tem­po élé­gant et déli­cat (genre ô com­bi­en casse-gueule lam­iné par la défer­lante “lounge”), qui s’exprima le temps d’une poignée d’albums et de max­is tous plus mélodiques les uns que les autres.

Si les plus anciens se sou­vi­en­nent de l’album Mer­cy Street et des très beaux sin­gles “N.Y.C. Dhar­ma” et “Two Sides To Every Sto­ry”, Zoom Back Cam­era, qui sort étrange­ment sur un label alle­mand, per­met de se rep­longer dans ses plus belles pro­duc­tions pour le label de Lau­rent Gar­nier et Éric Morand, assor­ties d’un chapelet d’inédits. Hors du temps à leurs sor­ties, elles n’ont pas pris une ride et restent de pré­cieux cocons pour l’hiver qui vient. Notre vieil ami savait s’y pren­dre. (Benoît Carretier)

Zoom Back Cam­era (Peacelounge)

(Vis­ité 328 fois)