Skip to main content
28 novembre 2014

Chronique : Munk – Chanson 3000

par rédaction Tsugi

Chronique extraite du numéro 77 de notre magazine. 

« Soyons honnête, la dernière fois que l’on s’est véritablement enthousiasmé pour Munk, YouTube n’existait pas encore, le punk-funk était à la mode et l’Allemand venait de sortir un tube fiévreux avec James Murphy au chant, “Kick Out The Chairs”, suggérant qu’il était le pendant bavarois de LCD Soundsystem. C’était il y a dix ans, déjà, et depuis, malgré deux albums et quelques morceaux plutôt sympathiques, l’enthousiasme s’est tranquillement étiolé jusqu’à se transformer en une indifférence polie.

Ce quatrième album n’y changera pas grand-chose, malgré, là encore, quelques titres remuants qui font le boulot, tels “Cartoon” et “Southern Moon”. Le disco-punk s’est dilué dans une disco-pop-house peu offensive, et la fièvre d’antan s’apparente désormais plus à une bouillote. Bref, ça ronronne sévère et Munk semble avoir les fesses bien calées dans sa zone de confort, pas décidé à en sortir. Grand bien lui fasse, mais on ne l’y rejoindra pas ». (Gérome Darmendrail)

Visited 7 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply