Skip to main content
23 août 2012

Chronique : Prime Numbers – Prime Numbers

par rédaction Tsugi

Lors de sa sortie il y a un an, l’album Working Nights de David James Wolstencroft alias Trus’me, avait impressionné jusqu’au cercle restreint mais exigeant des dévots de Moodymann. Comment un blanc-bec de Manchester pouvait-il à ce point avoir assimilé le sens du groove du maaaaître de Detroit, et en général l’âme profonde de la dance music noire américaine ? Un an plus tard, Wolstencroft lance son label Prime Numbers, et après seulement cinq maxis, creuse son noir sillon le temps d’une double compilation où il expose douze gemmes signées Linkwood, NapiHedz (où l’on trouve Craig Huckaby, membre de The Rotating Assembly avec Theo Parrish) ou Reggie Dokes (boss de Psychostasia, label house de Detroit sur lequel il faut se pencher d’urgence).

Et voilà comment en un rien de temps, Trus’me réunit autour du berceau Prime Numbers les bonnes fées de la scène house de Detroit, pour une double compilation riche en soul où tout sonne juste. Les dévots vont être heureux, voilà de quoi passer l’hiver en bonne compagnie. (Benoît Carretier)

Prime Numbers (Prime Numbers/La Baleine)

Visited 10 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply