Skip to main content
10 janvier 2014

Chronique : Sky Larkin – Motto

par rédaction Tsugi

Surtout faire abstraction de la voix, cet hybride entre un canard, un pingouin et la chanteuse des Cranberries. Et ne pas accorder trop d’attention à l’organe de Katie Harkin (heureusement mixée en retrait), meneuse de ce quatuor guitares/basse/batterie originaire de Leeds, car si les premiers albums de Sky Larkin étaient passés loin de nos radars, difficile de ne pas être séduit par l’énergie de Motto.

Si l’on excepte quelques scories en fin de parcours (le faiblard “Frozen Summer” et l’inutile conclusion “Que Linda (Wake To Applause)”), ce troisième album regorge de titres immédiats menés pied au plancher, que l’on rangera par commodité dans la case des groupes british qui jouent vite, fort, et sont autant sous influence de canons indépendants des années 80/90 comme 4AD (Throwing Muses ou Belly) que de Queens Of The Stone Age ou The Go-Go’s. Résultat, la recette du bonheur simple et pop : quatre minutes maxi, un mur de guitares, un batteur qui cogne, la classique structure couplet/refrain/pont, une voix qu’on en vient à accepter au fil des écoutes. Que demander de plus ?

Motto (Wichita/Cooperative Music/Pias)

Visited 5 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply