Skip to main content
20 février 2017

Cinq morceaux pour tomber amoureux de l’ambient choisis par S.A.M

par Mathilde LESAINT
S.A.M est le genre de producteur qui n’aime pas se cloisonner à un style de production, au cours de sa carrière il a offert des disques de house, de minimale, de dub ou même d’expérimentale. Le Copenhaguois a aussi un penchant pour l’ambient, comme le prouve son maxi Delaphine 003 ou son dernier album Dream State Of A Bellmaker. Sur les douze titres de ce long format, Sam Andre Madsen distille un son tantôt étrange et lunaire et d’autres fois subtilement émouvant.

L’ambient est un style de musique qui peut être difficile d’accès à cause de ses sonorités, ses constructions, ses ambiances parfois inhabituels. Pour les novices ou les réfractaires, nous avons demandé à S.A.M de nous dresser une liste de cinq morceaux qui l’ont inspiré et qui vous amèneront certainement à de nouvelles recherches de morceaux ambient.
1. Sam McQueen – Simple Pleasures
« Cet EP de Sam McQueen m’a beaucoup inspiré pour mon album, il y mixe des séquences de techno mono synth avec des violons intenses en ascension. Un véritable groove ressort du maxi alors qu’il utilise très peu de basses ou de percussions. C’est remarquable ! »

 2. Pub – Overcome
« L’esprit et la composition de ce morceau sont extraordinaires ! On peut entendre l’influence des premiers Aphex Twin ainsi que du glitch, c’est vraiment quelque chose d’unique, je l’adore ! »

3. Donato Dozzy – K1
« Celle-ci a t-elle vraiment besoin d’explications ? L’album de Donato K sur Further Records est un classique. Dans la même veine que « Overcome » par Pub, il mélange un rythme lent avec des notes profondes et étirées, mais aussi une structure qui évolue subtilement à travers le temps qui vous transporte vers une autre dimension. C’est de l’Art !« 

4. Federico Durand – Atardecer
« Tout ce que fait Frederico est magique. Sa musique combine des enregistrements, boucles de cassettes, effets, synthéthiseurs… Mettez des écouteurs, fermez les yeux et vous vous rappellerez de nombreux moments romantiques – même si vous n’en avez pas« 

5. Infants – Water Music
« Ce titre danois ne m’a pas vraiment inspiré aussi bien à cause de la compléxité de sa production que sa simplicité. Frôlant le silence, la composition demande une grande attention durant les quatre premières minutes où une seule note se fond lentement et qu’une fréquence remplit doucement l’espace. La note continue et crée juste assez de tension pour l’auditeur avant d’être aidée par une série de cordes qui entourent l’unique note. Je suis impressionné par ce genre de musique qui travaille plus avec le silence qu’avec le son.« 

Visited 16 times, 1 visit(s) today