Skip to main content
1 février 2017

Cinq perles de Laurent Garnier qui ne sont ni « Crispy Bacon » ni « The Man With The Red Face »

par Clémence Meunier

Joyeux anniversaire Laurent Garnier ! Et quoi de mieux pour fêter dignement ses 51 ans que de se replonger dans sa discographie ? Alors oui, « Crispy Bacon », « The Man With The Red Face » ou « Acid Eiffel » sont des tubes, des classiques. Mais heureusement, il n’y a pas que ça. La preuve par cinq :

 

  • « Communication From The Lab » (F Com, 2000)

De l’importance des faces B : au dos du très cuivré et enlevé « The Man With The Red Face » se cache un morceau presque électronica, agrémenté de nappes de synthé, comme un bonus track en forme de musique de film.

 

  • « Bourre-Pif (avant Bath Time !) » (PIAS, 2009)

« Allez papa, c’est l’heure du bourre-pif avant bath time », balance un tout petit bonhomme en intro du titre. On est à deux doigts d’appeler la protection de l’enfance, mais ce serait louper presque cinq minutes de rythmiques survitaminées, quasi jungle, et de délires au cuivre (décidément).

 

  • « Planet Sex (Arse Mix) » (Fnac Music Dance Division, 1993)

Tout est dans le titre… Au milieu du maxi Planet House se nichent trois versions de « Planet Sex » : un mix « cul », un mix « bouche » et un mix « jambes ». Histoire d’être bien sûr de quoi on parle, Laurent Garnier s’est amusé à rajouter des « sex » déclamés ou des bruitages érotiques au fil de ce « French Kiss » français.

 

  • « Revenge Of The Lol Cat » (Musique Large, 2014)

Il y a trois ans, Laurent Garnier s’est amusé à sortir cinq EPs sur cinq labels différents, pour finir par les réunir sur La Home Box. Un chantier compliqué, mais qui a permis la naissance de ce morceau au titre plutôt rigolo et résolument efficace.

 

  • Felix Da Housecat feat. Miss Kittin – « Silver Screen Shower Scene (Laurent Garnier remix) » (City Rockers, 2001)

Garnier producteur, Garnier DJ… Mais aussi Garnier remixeur, comme ici avec une version légèrement accélérée et où la voix de Miss Kittin se fait encore plus entêtante. Quand l’électroclash rencontre la techno, avec des petites touches acid et un très beau passage en milieu de morceau.

Article extrait de notre hors-série d’été 2016, « La musique en 100 playlists », toujours disponible à la commande sur notre boutique

Visited 176 times, 1 visit(s) today