Skip to main content
1 février 2017

Noga Erez : deux morceaux seulement et on est déjà conquis

par Clémence Meunier

« Dance While You Shoot » : c’est à la faveur de ce seul titre que l’Israëlienne Noga Erez s’est hissée cet hiver dans les pages « espoirs 2017 » de notre hors-série. Il faut dire qu’avec ses productions signées par son compatriote Ori Rousso et ses messages dansants mais politiques à la M.I.A., la chanteuse-rappeuse à tout pour plaire. Confirmation cette semaine avec son deuxième morceau, « Pity », découvert au gré du clip ci-dessus.

Après les gouvernements manipulés de « Dance While You Shoot », Noga Erez s’attaque avec « Pity » à un autre sujet sérieux : « Le titre a été influencé par une agression sexuelle survenue il y a quelques années », explique-t-elle. « Les gens autour n’ont rien fait et ont consciemment choisi de filmer cette agression avec leurs smartphones, puis ont posté et ont partagé ces vidéos sur internet ». La preuve, s’il en était encore besoin, que l’on peut danser citoyen, évoquer des sujets durs sous un vernis pop et house. Le premier album de Noga Erez, Off The Radar, est prévu pour le 2 juin sur City Slang (Caribou, Gold Panda, Roosevelt, Timbre Timbre…) : vivement !

 

Visited 19 times, 1 visit(s) today