Skip to main content
22 juin 2017

Cinq premières fois à ne pas rater au festival Dekmantel cette année

par Lucas Martin

Comme chaque année depuis sa création en 2013, le festival Dekmantel a scotché tout le monde avec une programmation à la fois pointue et remplie de têtes d’affiche (un équilibre difficile à trouver !) promettant une nouvelle grande édition. Parmi la centaine d’artistes présents, il y a les habitués tels qu’Antal, Hunee, MCDE, Ben UFO, Joey Anderson, Cinnaman… Bref, déjà de quoi convaincre n’importe quel amoureux de musique électronique et d’éclectisme, sachant que le Dek’ (le petit surnom pour les habitués) est considéré comme l’un sinon le meilleur évènement actuellement en Europe pour ce type de musique.

Aujourd’hui, il est plutôt question de s’attarder sur les artistes qui n’ont encore jamais eu la chance d’avoir leur nom sur le line-up du prestigieux Dekmantel. Sélection de cinq shows à ne pas rater à Amsterdam du 2 au 6 août prochain.

 

Dr. Rubinstein, à voir le 4 août

À la manière d’un Ben UFO, Dr. Rubinstein est « juste » DJ. Et se retrouver sur le line-up du Dekmantel uniquement pour ses qualités de DJing, c’est un argument amplement suffisant. Surtout si vous êtes fan de techno et d’acid, les deux pêchés mignons de Marina Rubinstein.

Occult Orientated Crime, à voir le 3 août

Bon, c’est un peu de la triche, car derrière ce nom intrigant se cache en faite l’un des nombreux projets de Legowelt. Mais ce sera la première fois que le Dekmantel accueillera le nerd le plus prolifique de la musique sous cet alias. D’ailleurs, c’est sur le label du festival hollandais que Danny Wolfers de son vrai nom a sorti son album Just A Clown On Crack l’année dernière. Ça va être ambient, psyché, perché… Immanquable.

Illum Sphere, à voir les 4 et 5 août

Mélangeant les styles, les époques et les tempos, Illum Sphere raconte toujours de belles histoires dans ses DJ-sets. Le producteur britannique signé sur Ninja Tune n’est donc pas qu’un compositeur de talent, c’est aussi un grand DJ. Et le Dek’ l’a bien flairé.

Byron The Aquarius, à voir le 4 août

Si vous aimez bien quand ça groove, ça swing et que des touches jazzy se mélangent à de la deep house en parfaite harmonie, Byron The Aquarius devrait attirer votre attention. Le producteur américain a notamment sorti des EPs sur Wild Oats (le label de Kyle Hall) ou Sound Signature (celui de Theo Parrish) et n’est pas maladroit derrière les platines.

Sun Ra Arkestra, à voir le 3 août

Comme chaque année, le Dekmantel s’autorise quelques entorses non-électroniques. Cette édition 2017 accueillera l’illustre Sun Ra Arkestra, toujours en activité malgré la mort il y a plus de 20 ans de son fondateur Sun Ra. Aujourd’hui dirigé par le saxophoniste Marshall Allen (âgé de 93 ans !), la recette n’a pas changé : jazz afro-futuriste et robes égyptiennes. Ça s’annonce grandiose.

La programmation complète ainsi que toutes les infos concernant le Dekmantel Festival sont à retrouver sur le site du festival

Visited 13 times, 1 visit(s) today