Clip : Chromeo — “Come Alive (feat. Toro y Moi)”

On ne doutait absol­u­ment pas du poten­tiel electro-pop de Chaz Bundick, alias Toro Y Moi, mais le clip nous a un peu per­du.

En voy­ant Chroméo et Toro Y Moi réu­nis sur le même morceau, on s’est dit “pourquoi pas?”. L’elec­tro hyper catchy et un brin pom­pière de Chroméo pour­rait très bien fonc­tion­ner avec la pop boisée et elec­tron­ique de Chaz. 

Le résul­tat, “Come Alive”, est plus Chroméo que Toro, il faut bien le dire. Incendi­er comme on peut l’aimer, le morceau trou­ve un peu d’hu­man­ité et de groove grâcve à la voix de Toro Y Moi. Effi­cace mais pas tran­scen­dant.  

Coté image, on est dans le kitsch dès la pochette. Le clip penche claire­ment du coté du mau­vais sec­ond degré. Too much pour être crédi­ble, pas assez pour être vrai­ment drôle. Les images qui accom­pa­g­nent “Come Alive” se veu­lent ironiques accu­mu­lent surtout les clichés, dont le tas de man­nequins. 

Sinon l’al­bum de Chromeo, White Women, devrait sor­tir au print­emps. 

 

 

(Vis­ité 70 fois)