Skip to main content
29 septembre 2020

Covid-19 : Paris interdit la musique sur la voie publique la nuit

par Léonie Ruellan

La préfecture de police de Paris a publié un arrêté vendredi dernier interdisant à Paris et sa petite couronne la diffusion de musique sur la voie publique, et ce jusqu’au 11 octobre. C’est l’une des mesures prises pour limiter la propagation de la Covid-19. 

Après l’annonce du ministre de la Santé Olivier Véran à propos de la fermeture des bars et restaurants à 22h pour les villes en « zone d’alerte renforcée » (Paris et sa petite couronne, Nice, Lille, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Montpellier, Grenoble, Rouen, Saint-Etienne, Rennes et Grenoble), une nouvelle décision vient toucher la vie nocturne de Paris – ou du moins ce qu’il en reste. Depuis hier, lundi 28 septembre, et jusqu’au dimanche 11 octobre, sont interdites « la diffusion de musique amplifiée et toutes les activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique », de 22h à 6h le lendemain. La vente à emporter de boissons alcoolisées, ainsi que la consommation d’alcool sur la voie publique sont également interdites.

Cette mesure a provoqué une levée de boucliers de la part des concernés par la mesure qui “refusent d’être aujourd’hui considérés comme des boucs émissaires de la reprise de l’épidémie” et qui, en réponse, lancent une manifestation sonore sous la bannière « À l’unisson ».

 

À lire également
Tous les soirs à 22h : du son devant les bars fermés de France

 

D’autres mesures ont été décrétées, comme l’interdiction de tout évènement de plus de 1000 personnes, des rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, et des rassemblements et réunions à caractère festif ou familial dans les établissements recevant du public. L’arrêté préfectoral rappelle aussi des mesures qu’on connaissait déjà : ne pas consommer debout dans les bars et restaurants et ne pas y danser. L’automne s’annonce peu festif.

Une action de désobéissance civile était organisée hier soir en réponse à l’interdiction de la diffusion de musique, appelant les Parisiens et Parisiennes à jouer ou diffuser de la musique depuis leurs balcons.

Voir le communiqué intégral de la préfecture de police de Paris 

Visited 15 times, 1 visit(s) today