Dance For One Meter, l’initiative qui permet de sauver des forêts en dansant

Depuis plus d’une ving­taine d’an­nées, on voit éclore dans le paysage des musiques élec­tron­iques de plus en plus d’évène­ments car­i­tat­ifs. Par chez nous, on pense for­cé­ment aux Sol­i­days pour com­bat­tre le sida, Pete the Mon­key pour la con­struc­tion de la plus grande réserve de singes de Bolivie, ou encore plus récem­ment le col­lec­tif tech­no parisien Fée Cro­quer qui reverse ses béné­fices à une asso­ci­a­tion s’oc­cu­pant des sans abris.

Cet été, un nou­veau pro­jet a vu le jour face à une réal­ité dure à avaler : chaque sec­onde, dans le monde, l’équiv­a­lent d’un ter­rain de foot de forêts trop­i­cales est rasé. Dance For One Meter (Danser pour 1 mètre) se veut être la plus grande ini­tia­tive envi­ron­nemen­tale dans l’his­toire des musiques élec­tron­iques. Une per­son­ne, un tick­et, un mètre car­ré sauvé, Ricar­do Por­teus et Tom Mur­ray ont eu l’idée de cette ini­tia­tive en se ren­con­trant au Burn­ing Man. Com­ment? En créant des parte­nar­i­ats avec des fes­ti­vals et des clubs. Pour chaque tick­et acheté, 1€ sup­plé­men­taire est rever­sé à l’as­so­ci­a­tion D41M qui, à terme, s’est engagé à replanter l’équiv­a­lent de la taille de l’île d’Ibiza au sein de la réserve de Cuipo au Brésil (et on nous donne même les coor­don­nées de notre lopin de terre sur Google Earth avec le tick­et!).

En plus d’être les poumons de notre planète Terre, ces forêts pro­duisent 70% des plantes aidant à la guéri­son du can­cer, 25% des plantes util­isées en médecine mod­erne et con­ti­en­nent 50% des espèces ani­males du monde. “Le pro­jet D41M est à l’échelle mon­di­ale, et toutes les per­son­nes à qui nous en avons par­lé ont rejoint l’ini­tia­tive. Et cela ne s’ar­rête pas de grandir, avec notam­ment les récents sou­tiens de Paul Oak­en­fold et Judge Jules” racon­te Richard Por­teus.

Lancé cet été, D41M s’est asso­cié à un nou­veau club d’Ibiza, le Hï Biza, dont le directeur artis­tique se réjouit “Je suis vrai­ment fier de faire par­ti d’un pro­jet aus­si impor­tant. La déforesta­tion est l’un des plus grands prob­lèmes envi­ron­nemen­taux de notre planète, et faire équipe avec D41M est incroy­able. Être capa­ble d’ex­ploiter la puis­sance du club­bing à Ibiza pour faire la dif­férence à l’échelle mon­di­ale est un pro­jet dans lequel on se devait d’être impliqué!

Pour toute infor­ma­tion sup­plé­men­taire, rendez-vous sur leur site.

(Vis­ité 133 fois)