DBFC pare son morceau “Jenks” d’un clip psychotique

DBFC se rap­proche de son jour de gloire : le 2 juin, le duo com­posé de David Shaw — ancien mem­bre de Black­strobe — et Dom­brance révélera au grand pub­lic son pre­mier album Jenks qui avait réson­né dans l’en­ceinte du Tra­ben­do lors de nos dix ans. Les absents (qui ont tou­jours tort) doivent pour le moment se con­tenter de “Sin­ner” — un pre­mier sin­gle qui avait servi d’an­nonce — et du morceau titre “Jenks” que le groupe a décidé de clip­per, his­toire de faire mon­ter un peu plus l’excitation.

Ce clip réal­isé par Fred Pru­chon est l’oc­ca­sion de (re)découvrir la tête des deux com­pères de DBFC, accom­pa­g­nés sur scène de Guil­laume Rossel et Vin­cent Cho­quet. Grâce à un superbe tra­vail avec les dif­férentes couch­es de l’im­age, regarder le groupe en pleine inter­pré­ta­tion de son titre “Jenks” fait peu à peu som­br­er en pleine psy­chose. Et la jeune femme qui sem­ble hanter les musi­ciens en appa­rais­sant ponctuelle­ment n’aide pas vrai­ment à retrou­ver le sens du réel. Ceux qui se revendiquent comme les inven­teurs de la psy­chotron­i­ca — genre nou­veau qui con­sis­terait à mélanger musique de club, rock et pop psy­chédélique — sem­blent vouloir don­ner à ce nou­veau style une iden­tité visuelle adap­tée, et c’est plutôt réussi.

DBFC sera en con­cert le 31 mai à la Maro­quiner­ie (Paris) dans le cadre d’une [PIAS] Nites, en com­pag­nie de J.Bernardt et Yan Wag­n­er. Toutes les infos ici.

(Vis­ité 735 fois)