Des moines bouddhistes font du breakdance en hommage à MCA des Beastie Boys

Si vous ne le saviez pas, il y a quelques jours, c’é­tait le MCA Day. MCA étant bien enten­du le blaze de feu Adam Yauch, défunt mem­bre des Beast­ie Boys qui nous a quit­té il y a (presque) exacte­ment deux ans des suites d’un can­cer. Ce jour a donc été décrété comme un moment de grat­i­tude, qui célèbre la vie du rappeur, grand human­i­taire dans l’âme et boud­dhiste pra­ti­quant de 1994 jusqu’à sa mort.

Ce point de détail a son impor­tance pour la suite, vous allez com­pren­dre : qua­tre “moines boud­dhistes tibé­tains”, qui sont en tout cas habil­lés aux couleurs des prin­ci­pales écoles de la province, ont entamé, sous les caméras, une bat­tle de break­dance en plein milieu de Union Square à New York ce fameux ven­dre­di, sur un tapis “MCA Day” qui repre­nait la forme du logo orig­inel des Beast­ie Boys. Des rumeurs associeraient ces danseurs au célèbre Floor Obses­sion Crew, mais ce n’est pas véri­fi­able en l’é­tat. Tou­jours est-il que ce trib­ute, qui a fait le tour du monde, rap­pelle à quel point MCA et son groupe ont lais­sé une empreinte indélé­bile dans le monde du hip-hop et de la musique en général.

Allez, pour le plaisir :

(Vis­ité 95 fois)