Skip to main content
Crédit photo : Thomas Trutschel/Photothek
25 septembre 2018

Des playlists Spotify directement liées à votre ADN ?

par Corentin Fraisse

« I got hustle though, ambition, flow, inside my DNA« . Quelles musiques se cachent dans votre ADN ? Le géant suédois du streaming vient de s’allier à AncestryDNA, un laboratoire génétique en ligne qui compte près de 10 millions d’utilisateurs, pour proposer des titres et des playlists basées sur les origines de ses utilisateurs.

Les coûts des tests ADN ont baissé ces dernières années, entraînant la démocratisation des « empreintes génétiques » : la traduction en pourcentages et en données ciblées de votre séquence ADN (unique, rappelons-le). Parmi les données exploitées, on retrouve la provenance géographique. Car même si votre famille habite en France depuis plusieurs générations, il y a des chances qu’on retrouve chez vous une petite part d’origines celtes, brésiliennes ou même coréennes. Sur ce principe, AncestryDNA propose des tests de salive. Et ceux qui ont déjà fait analyser leur ADN peuvent renseigner leurs résultats dans leur compte Spotify. La plateforme de streaming proposera alors d’écouter des artistes danois à un utilisateur dont l’héritage est danois et ce, quel qu’en soit le pourcentage. Cette nouvelle pratique « encouragera le public à explorer la bande-son de son patrimoine » affirme Danielle Lee, responsable mondiale des partenariats chez Spotify. Quelques jours après son lancement, ce programme -pour l’instant- indisponible en France a déjà conquis plus de 10.000 personnes… Et le chiffre pourrait rapidement gonfler. Alors, faut-il voir ce partenariat comme un moyen de creuser plus profondément sa propre culture, une solution pour sortir de sa zone de confort, ou au contraire la fin des découvertes musicales hasardeuses?

Visited 12 times, 1 visit(s) today