Diiv — Is The Is Are

Notre rela­tion avec Is The Is Are a com­mencé en avant-première en mai 2015, au Pri­mav­era Sound. La mannequin-chanteuse Sky Fer­reira regar­dait alors amoureuse­ment le chanteur Zachary Cole Smith depuis le côté d’une des scènes du fes­ti­val barcelon­ais, pen­dant que celui-ci jouait de nou­veaux morceaux. Comme cet “Out Of Mind”, qu’on allait donc recon­naître quelques mois plus tard lors de la pre­mière écoute de Is The Is Are, ouver­ture idéale du deux­ième album de DIIV. Avec l’excellent sin­gle aux teintes shoegaze “Under The Sun”, qui déboule dans la foulée, c’est tout l’esprit des années 90, au car­refour de la dream­pop, du post-punk et des gui­tares sat­urées, qui prend corps. Les paroles, som­bres et mélan­col­iques, ne trait­ent pas tant de la drogue que de la vérité, celle vécue durant ces dernières années par leur auteur. Préférez d’ailleurs le Tum­blr du groupe aux crédits de l’album, on y retrou­ve dis­séquées une par­tie des chan­sons. Comme si la plus grande peur du chanteur était que son mes­sage se perde dans le bruit, comme lui dans l’héroïne, ce som­meil opi­acé décrit dans “Dopamine”. Du duo avec Sky Fer­reira à la con­clu­sion de “Waste Of Breath”, la ten­sion reste omniprésente. Que ce spleen est mag­nifique ! (Valentin Allain)

(Vis­ité 152 fois)