Skip to main content
15 juin 2022

DJ Missill est décédée à l’âge de 42 ans

par Guillaume Monnier

DJ-productrice aussi hybride et éclectique que ses activités, d’abord dans le graff d’où elle tire son nom, puis dans la musique électronique, l’étoile DJ Missill s’est éteinte prématurément à l’âge de 42 ans. C’est un communiqué du Festival Panoramas, publié ce mardi 14 juin, qui nous l’apprend. 

DJ Missill, de son vrai nom Emilie Talieu, s’était faite un nom grâce à ses engagements écologistes et féministes. Et surtout grâce à sa musique et ses DJ-sets explosifs au sein de la scène techno parisienne. C’est aussi en tant que graffeuse, graphiste, vidéaste et productrice que se démarque la nouvelle coqueluche de la scène électronique parisienne. Avançant un style inspiré par ses voyages de Stockholm à Montréal et par la culture nippone, plus particulièrement les mangas. Elle finit par donner un nom à son style. Ce sera de « l’électro world », explique-t-elle à Ouest France en 2019, un melting-pot de ses inspirations.

 

À lire également
Le nouveau clip de Breakbot suit le périple d’une mexicaine Kawaii

 

À ce jour, son album Kawaii reste son plus abouti. Ses teintes d’électroniques couplées aux influences musicales de la productrice -reggae, dancehall, hip-hop et rock- demeurent la quintessence de l’œuvre de Missill. Une hybridité côté musique que se ressentait dans ses multiples collaborations avec Horace Andy, Vitalic ou encore Bashung. Désormais, c’est au tour des artistes de la scène électronique de rendre hommage à la DJ emportée par un cancer, notamment DJ Pone et N’zeng (Sebastien Blanchon).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DJ PONE (@djpone)

Visited 517 times, 4 visit(s) today