Douchka met en images le quotidien d’un jeune boxeur thaïlandais dans le clip de “Sunday Morning”

Si vous nous suiv­ez assidû­ment vous avez déjà dû enten­dre par­ler de Douch­ka et de son EP Infan­tile sor­ti en avril dernier. Sur cet EP 7 titres com­posé sur la route aux qua­tre coins du monde, le jeune Bre­ton se plaît à mélanger sonorités élec­tron­iques, hip-hop voire musiques tra­di­tion­nelles africaines ou asi­a­tiques. C’est le cas sur “Sun­day Morn­ing”, pre­mier morceau du pro­jet faisant l’ob­jet d’un clip, où l’on peut enten­dre du Ranad, un xylo­phone thaï­landais.

Si l’on ajoute à ces sonorités les choeurs d’en­fants qui ryth­ment le morceau, le sujet d’un éventuel clip était tout trou­vé. Pour le réalis­er, les équipes de tour­nage sont allés suiv­re un jeune boxeur thaï­landais qui pour s’en­traîn­er se lève à 6h tous les matins sauf le dimanche. Pen­dant 10 jours ils ont filmé le quo­ti­di­en bien rem­pli d’Alien, des entraîne­ments au chemin de l’é­cole, pour ren­dre compte de la dif­fi­culté de ses sac­ri­fices. Dès lors, l’im­por­tance et la beauté du matin du dernier jour de la semaine prend tout son sens. Levers de soleil, images d’en­traîne­ments haras­sants, ville bouil­lon­nante, sourires d’en­fants : asso­cié à la musique de Douch­ka le clip s’avère par­ti­c­ulière­ment touchant.  On y voit même quelques séquences d’an­i­ma­tion pour situer le réc­it dans une frag­ile tête d’en­fant pleine de rêves et d’e­spoir. Une ode au voy­age et à l’in­sou­ciance.

(Vis­ité 568 fois)