Drip, la plateforme de soutien à la création artistique, relancée par Kickstarter

Drip, 3ème essai. Après son lance­ment ini­tial en 2012 par les fon­da­teurs Sam Valen­ti et Miguel Sen­quiz, puis son rachat par Kick­starter en 2016, la plate­forme de sou­tien à la créa­tion artis­tique va prof­iter d’un reboot pour mieux coller aux attentes des util­isa­teurs. Drip se veut un ser­vice de finance­ment par abon­nement pour les créa­teurs de con­tenu. Si Kick­starter per­met de trou­ver de l’ar­gent auprès du grand pub­lic pour lancer des pro­jets divers, Drip souhaite plutôt assur­er un revenu pérenne pour soutenir les artistes.

Les pein­tres, graphistes, musi­ciens, labels… dis­poseront ain­si à terme d’un espace totale­ment per­son­nal­is­able en terme d’in­ter­face. Ils auront égale­ment le libre choix du mode d’abon­nement, péri­od­ic­ité et prix, mais pour­ront égale­ment choisir de ven­dre leur art à la carte, pro­jet par pro­jet. Drip per­me­t­tra ain­si d’en­tretenir une rela­tion plus étroite entre le créa­teur et son pub­lic, en dévoilant par exem­ple les couliss­es de la créa­tion et recueil­lir les avis des inter­nautes, ou de pub­li­er du con­tenu inédit. Par exem­ple, un util­isa­teur pour­ra s’abon­ner au flux d’un label et recevoir chaque mois les nou­veaux albums, une sélec­tion d’inédits, ou un pod­cast introu­vable ailleurs.

Drip se finance en prél­e­vant 5% sur les trans­ac­tions, comme le fait déjà Kick­starter, et place l’éthique au cen­tre de sa démarche : le ser­vice sera régi selon la “Chartre de Béné­fice Pub­lic”, qui donne pri­or­ité à la mis­sion de sou­tien aux artistes plutôt qu’à la recherche de prof­it et de crois­sance.

Pour l’in­stant l’in­scrip­tion des créa­teurs est soumise à invi­ta­tion, elle devrait s’ou­vrir à tous début 2018. Mais tous les inter­nautes et util­isa­teurs de Kick­starter peu­vent déjà souscrire aux artistes tes­tant cette nou­velle mou­ture de Drip.

(Vis­ité 232 fois)