Casque "Los Angeles" de Urbanista

🎁 Du son sous le sapin : notre guide matos hi-tech 2021

En panne d’idĂ©es ? On vous a con­coc­tĂ© une petite liste spé­ciale de cadeaux Ă  offrir (ou Ă  se faire offrir), pour ce NoĂ«l qui s’annonce encore Ă  part. 

Omi­cron ? Pas omi­cron ? NoĂ«l (tou­jours) masqué ? Encore une fois, ce n’est pas parce qu’un virus essaie de nous gĂąch­er la vie qu’il faut se priv­er. Voici donc une petite sĂ©lec­tion de cadeaux Ă  et il y en a pour tous les goĂ»ts. Mais atten­tion, Ă  par­tir de mer­cre­di et jusqu’à NoĂ«l, c’est Tsu­gi qui vous offre des cadeaux, puisque vous retrou­vez tous les jours un jeu-concours pour gag­n­er des casques, des Ă©cou­teurs, une enceinte
 En atten­dant, place Ă  notre liste Ă  la mĂšre NoĂ«l.

 

  • Sony — WF-1000XM4

Sony

SĂ»re­ment le meilleur mod­Úle true wire­less sor­ti cette annĂ©e. Der­riĂšre leur nom cryp­tique, les WF-10000XM4 s’imposent tran­quille­ment comme le stan­dard (haut de gamme vu le prix de 279 €) qu’il faut dĂ©sor­mais dĂ©pass­er. IrrĂ©prochable, ce mod­Úle bĂ©né­fi­cie d’une excep­tion­nelle resti­tu­tion sonore. C’est pré­cis, dynamique, Ă  la fois Ă©quili­brĂ© et rond (Ă  dĂ©faut d’ĂȘtre neu­tre), la scĂšne sonore est large. Si on ajoute la meilleure rĂ©duc­tion de bruit active disponible actuelle­ment sur des intras (si effi­cace qu’il ne reste plus beau­coup de bruits extĂ©rieurs Ă  effac­er), un con­fort qui a fait un vĂ©ri­ta­ble bond en avant par rap­port Ă  la gĂ©nĂ©ra­tion prĂ©cé­dente, une autonomie solide – 24 h au total avec la rĂ©duc­tion de bruit active, 36 h sans), 12 h –, la pro­tec­tion con­tre les Ă©clabous­sures (norme IPX4), un kit mains libres enfin digne de ce nom, etc. À acheter les yeux fermĂ©s.

Pour qui ? Les exigeants, prĂȘts Ă  met­tre 279 euros dans des intras.

Move

 

  • AIAIAI — TMA‑2 Move Wireless

La petite mar­que danoise qui n’en finit plus de mon­ter. Haute­ment respec­tĂ© dans la com­mu­nautĂ© des DJs et des pro­duc­teurs, AIAIAI est un fab­ri­cant de casques Ă  part. Avec son TMA‑2, il pro­pose le pre­mier mod­Úle totale­ment mod­u­laire du marchĂ©, ven­du en con­fig­u­ra­tions prĂȘtes Ă  l’emploi ou Ă  com­pos­er soi-mĂȘme en fonc­tion de son bud­get et de ses goĂ»ts (et tou­jours livrĂ© en trois par­ties, l’arceau, les haut-parleurs de 40 mm et les coussinets). AprĂšs la rĂ©cente ver­sion Stu­dio filaire pour les pros, place Ă  la ver­sion Blue­tooth « grand pub­lic », dynamique et bien pourvue en bass­es, le TMA‑2 Move Wire­less, casque circum-aural Ă  230 €. Avec ses larges coussinets, le Move Wire­less est un rĂ©gal de con­fort et se sup­porte des heures sans qu’aucune fatigue ne se ressente. Il est en plus sim­plis­sime d’utilisation, un bou­ton Ă  tout faire sur l’écouteur droit per­me­t­tant la mise en marche, la prise d’appel et la ges­tion du volume.

Pour qui ? Les amoureux des pro­duits durables et de qualitĂ©.

 

  • Urbanista — Los Angeles

Urbanista

Du cĂŽtĂ© de Stock­holm, on rĂ©flé­chit aus­si Ă  con­cevoir des casques plus durables. Avec le Los Ange­les, Urban­ista com­mer­cialise le pre­mier casque audio au monde autorecharge­able, Ă  la bat­terie qua­si inĂ©puis­able, sim­ple­ment grĂące Ă  une cel­lule pho­to­voltaĂŻque cachĂ©e sous la sur­face de son arceau. Cela lui per­met de se recharg­er con­tin­uelle­ment grĂące Ă  la lumiĂšre ambiante, extĂ©rieure comme intĂ©rieure (li vaut tou­jours mieux recharg­er en extĂ©rieur bien sĂ»r, la lumiĂšre Ă©tant plus forte). Plus de recharge sur secteur (la pos­si­bil­itĂ© existe tout de mĂȘme au cas oĂč, si vous dĂ©passez les 80 heures d’utilisation qu’apporte une charge pleine), donc plus de con­som­ma­tion Ă©lec­trique, et pour l’utilisateur, plus de bat­terie dĂ©chargĂ©e au pire moment. Une avancĂ©e tech­nologique pour laque­lle il fau­dra dĂ©bours­er 199 €, mais pour ce prix, ce gros casque offre aus­si la rĂ©duc­tion de bruit active et une sig­na­ture sonore agrĂ©able.

Pour qui ? Ceux qui veu­lent lim­iter leur empreinte carbone.

 

  • Devialet — Gemini

Devialet

L’autre excel­lente sur­prise de l’annĂ©e, bien qu’on ne doutait pas une sec­onde du tra­vail des ingĂ©nieurs de Devialet. FidĂšles au posi­tion­nement haut de gamme de la mar­que française, les Gem­i­ni s’échangent certes Ă  299 €, mais Ă  ce tarif, les presta­tions sont au niveau. D’abord au niveau de la dĂ©sor­mais indis­pens­able rĂ©duc­tion de bruit active (ANC), rĂ©glable sur trois niveaux de sup­pres­sion de bruits, qui se hisse au niveau des meilleures disponibles actuelle­ment sur des true wire­less. La fonc­tion de trans­parence, qui per­met d’amplifier les sons extĂ©rieurs et de par­ticiper Ă  une con­ver­sa­tion sans ĂŽter ses Ă©cou­teurs, est Ă©gale­ment trĂšs rĂ©ussie avec un ren­du trĂšs naturel. Mais ce qui fait la force de ces Gem­i­ni est bien sĂ»r la qual­itĂ© de la resti­tu­tion. La scĂšne sonore est impres­sion­nante, Ă  la fois pro­fonde et large, et le niveau de dĂ©tail est bluffant. On con­seillera mal­grĂ© tout d’aller faire un tour dans les rĂ©glages et de jouer avec l’équalizer pour que les Gem­i­ni don­nent le meilleur de leurs capac­itĂ©s. À moins bien sĂ»r que la sig­na­ture sonore mar­quĂ©e par de belles bass­es ne vous con­vi­enne. Mais ça, c’est affaire de goĂ»t.

Pour qui ? Ceux qui rĂȘvent d’une enceinte Phantom.

 

  • Audio-technica - ATH-M50xBT2

Audio Technica

Le retour d’un grand clas­sique dans sa (dĂ©jĂ ) deux­iĂšme ver­sion Blue­tooth. Qui a dĂ©jĂ  eu l’ATH-M50 sait com­bi­en il est un vĂ©ri­ta­ble bon­heur Ă  utilis­er au quo­ti­di­en. Mal­grĂ© son look trĂšs sĂ©rieux de casque de mon­i­tor­ing et son gabar­it impres­sion­nant (il pĂšse tout de mĂȘme plus de 300 g), son con­fort est irrĂ©prochable. Et si cette nou­velle mou­ture n’apporte pas de grands change­ments Ă  la resti­tu­tion sonore, chaleureuse et un peu cosy avec ses bass­es bien ron­des, elle amĂ©liore grande­ment l’expĂ©rience util­isa­teur : autonomie portĂ©e Ă  55 h sur une seule charge, com­pat­i­bil­itĂ© avec le codec hi-res LDAC dĂ©velop­pĂ© par Sony. Et en bais­sant son prix, qui passe dĂ©sor­mais sous la barre des 200 euros. Petit plus pour tous ceux qui aiment per­son­nalis­er le son, l’app asso­ciĂ©e sur smart­phone per­met une mul­ti­tude de rĂ©glages, en par­ti­c­uli­er l’égalisation, qui peut ĂȘtre affinĂ©e Ă  l’infini. Un excel­lent casque Blue­tooth (sans ANC il faut le noter).

Pour qui ? Ceux qui aiment un son chaleureux et prĂ©cis.

 

  • Sennheiser — CX Plus True Wireless

CX Plus

Un guide de NoĂ«l sans Ă©cou­teurs Sennheis­er ne saurait ĂȘtre une sĂ©lec­tion digne de ce nom. Surtout que la firme alle­mande a fait fort cette annĂ©e, pro­posant juste avant l’étĂ© d’excellents intras, les CX True Wire­less, Ă  un prix qui s’approche de la barre psy­chologique des 100 euros. Sur­prise totale quand ont dĂ©bar­quĂ© Ă  la ren­trĂ©e les CX Plus TW. Les mĂȘmes en mieux, Ă  159 €, puisqu’on y trou­ve l’ANC, qui rem­plit par­faite­ment son office d’attĂ©nuation des bruits extĂ©rieurs, et surtout car la sig­na­ture sonore de ce mod­Úle se rap­proche des excel­lents mod­Úles haut de gamme de la mar­que, les Momen­tum TW2, ven­dus eux 300 €. Au pro­gramme, un son riche, assez accen­tuĂ© sur les bass­es, plutĂŽt doux et Ă  la scĂšne sonore pro­fonde. Ajoutez un con­fort irrĂ©prochable, une excel­lente iso­la­tion pas­sive et une autonomie de six heures par cycle de charge, et vous obtenez des intras irrĂ©prochables.

Pour qui ? Les fans de “deutsche qualitĂ€t”.

 

  • Sony — LSPX-S3

Sony

Et si on vous offrait un ovni pour NoĂ«l ? TroisiĂšme gĂ©nĂ©ra­tion de la lampe-enceinte de Sony, la LSPX-S3 est un objet Ă  part, au design pas trĂšs Ă©loignĂ© des vieilles lam­pes Ă  pĂ©t­role. LancĂ©e il y a cinq ans au prix de 800 €, elle ne coĂ»te dĂ©sor­mais « que » 279 €, mais fera bonne fig­ure sur une liste adressĂ©e Ă  un par­ent un peu for­tunĂ© (on peut rĂȘver). Tech­nique­ment, la prouesse sonore est assez rare (bien qu’il existe de trĂšs trĂšs coû­teuses enceintes de salons en verre sur le marchĂ©), puisque le son est dif­fusĂ© Ă  360° par le tube en verre, qui fait office de tweet­er ; le tube Ă©tant com­plĂ©tĂ© par un haut-parleur en charge des mĂ©di­ums et un radi­a­teur pas­sif pour les bass­es. Pour apporter un peu de sĂ©rĂ©nitĂ© pen­dant l’écoute, le mode bougie (eh oui) com­plĂšte cette enceinte min­i­mal­iste, per­me­t­tant qua­tre modes d’éclairages et trente-deux niveaux de lumi­nositĂ©, du scin­tille­ment de la bougie Ă  la syn­chro­ni­sa­tion avec le rythme de la musique. Tout ça en lisant des fichiers haute rĂ©so­lu­tion au for­mat LDAC. Car en plus, le son est excellent.

Pour qui ? Ceux qui aiment les intĂ©rieurs cosy.

Apple

 

  • Apple - AirPods 3

Vous avez aimĂ© les Air­Pods ? Vous allez ador­er leur troisiĂšme gĂ©nĂ©ra­tion. Mix par­fait entre les pre­miers mod­Úles de ces intras qui ont pop­u­lar­isĂ© le for­mat true wire­less dans le monde et les plus haut de gamme Air­Pods Pro, cette troisiĂšme itĂ©ra­tion ven­due 199 € reste un mod­Úle de con­fort et de lĂ©gĂšretĂ© (moins de 4,30 g par Ă©cou­teur) et bĂ©né­fi­cie (presque) de toutes les fonc­tion­nal­itĂ©s des Air­Pods Pro. Si l’ANC n’est pas prĂ©sente ici, l’audio spa­tial, rĂ©cem­ment intro­duit sur Apple Music, fait une appari­tion remar­quĂ©e. Qu’on reste fidĂšle Ă  la stĂ©rĂ©o ou qu’on ait dĂ©cidĂ© d’adopter cette ver­sion audio du Dol­by Atmos, qui simule une dif­fu­sion audio par plusieurs enceintes entourant le por­teur des intras est pro­pre­ment bluffante. On notera Ă©gale­ment la nette amĂ©lio­ra­tion de la resti­tu­tion sonore, bien plus fidĂšle que sur les Air­Pods 2. Reste que des intras ouverts qui lais­sent pass­er une par­tie des bruits extĂ©rieurs peu­vent dĂ©plaire, mais c’est le prix Ă  pay­er pour des mod­Úles non intrusifs. Le change­ment dans la con­ti­nu­itĂ©, quelques solides nou­velles fonc­tions en plus.

Pour qui ? Tout le monde (mais surtout sur iOS).

 

  • LG — Tone Free FP8

LG

Com­ment se dif­fĂ©renci­er sur un marchĂ© suren­com­bré ? En rĂ©pon­dant Ă  l’une des attentes du moment, l’hygiĂšne. L’un des argu­ments des Tone Free FP8 est juste­ment de rĂ©pon­dre Ă  l’angoisse de l’époque. Comme une otite est vite arrivĂ©e, ces intras enten­dent prĂ©venir tous les risques en com­bi­nant des embouts en sil­i­cone et hypoal­lergĂ©niques, et un traite­ment antibac­tĂ©rien qui fonc­tionne par UV et s’active pen­dant que les Ă©cou­teurs sont en charge dans leur boĂźti­er. LG explique ain­si que 99,9 % des impuretĂ©s sont Ă©lim­inĂ©es des grilles des haut-parleurs, vĂ©ri­ta­bles foy­ers d’infection en puis­sance. Mais ces intras ven­dus 139 € ne sont pas qu’un « sim­ple » pro­duit d’hygiĂšne. On y trou­ve une ANC qui fait trĂšs bien le job, une app dĂ©diĂ©e com­plĂšte, des con­trĂŽles tac­tiles pra­tiques et bien pen­sĂ©es, une autonomie de 10 h par charge (6 avec l’ANC), et une resti­tu­tion sonore et Ă©quili­brĂ©e, fruit d’un parte­nar­i­at avec les Bri­tan­niques de Merid­i­an. Au final, des Ă©cou­teurs passe-partout et agrĂ©ables Ă  utiliser.
Pour qui ? Les chas­seurs de bac­tĂ©ries, mais pas que
.

 

  • Fauna — Audio Glasses

Fauna

Le pro­duit audio le plus WTF est de retour ! AprĂšs Bose et Huawei, les lunettes de soleil avec enceintes inté­grĂ©es trou­vent une nou­velle dĂ©cli­nai­son chez les Autrichiens de Fau­na, qui ont pris le prob­lĂšme Ă  l’envers, en tra­vail­lant d’abord sur le design des lunettes. La cible est plus grand pub­lic, moins geek, mais le rĂ©sul­tat est une rĂ©us­site esthé­tique. De vĂ©ri­ta­bles solaires, disponibles dans qua­tre ver­sions dif­fĂ©rentes, qui cachent donc dans leurs branch­es des haut-parleurs situĂ©s juste avant la conque de l’oreille, qui per­me­t­tent au por­teur de lunettes de bĂ©né­fici­er d’enceintes per­son­nelles tout en restant en prise directe avec son envi­ron­nement immé­di­at, sans gĂȘn­er le moins du monde les per­son­nes autour de lui. Si la resti­tu­tion n’a bien sĂ»r aucun rap­port avec celle d’un casque, la qual­itĂ© sonore est bel et bien prĂ©sente. On apprĂ©ciera par­ti­c­uliĂšre­ment les con­trĂŽles tech­niques sur la sur­face extĂ©rieure des branch­es, par­faits pour la prise d’appel et la ges­tion du vol­ume. Un pro­duit orig­i­nal et bien rĂ©al­isĂ©, disponible Ă  199 €.

Pour qui ? Les rĂ©frac­taires aux intras et aux casques.

 

Bonus

  • Comply

Comply

L’important, c’est l’accessoire. Trop sou­vent, on con­sid­Úre les intras comme incon­fort­a­bles, irri­tants, insta­bles
 Depuis de nom­breuses annĂ©es, Com­ply a com­pris qu’il y avait un marchĂ© Ă  pren­dre et pro­pose des embouts en mousse Ă  mĂ©moire de forme appelĂ©s Ă  rem­plac­er ceux en sil­i­cone four­nis d’office avec les Ă©cou­teurs. Et l’air de rien, les embouts peu­vent sauver l’utilisateur de la cat­a­stro­phe. Plus con­fort­a­bles, offrant une meilleure prise et une meilleure iso­la­tion pas­sive (qui Ă©vite aus­si que cer­taines sonoritĂ©s ne « s’échappent » du con­duit de l’auditeur vers l’extĂ©rieur), ces embouts sont disponibles pour tous les intras pos­si­bles et imag­in­ables (un moteur de recherche sur le site de Com­ply per­met de trou­ver son bon­heur). Pour une ving­taine d’euros, vous allez redé­cou­vrir vos Ă©cou­teurs et vous nous remercierez.

Pour qui ? Ceux qui ont mal aux oreilles avec leurs intras.

(Vis­itĂ© 1 090 fois)