Skip to main content
Casque "Los Angeles" de Urbanista
6 décembre 2021

🎁 Du son sous le sapin : notre guide matos hi-tech 2021

par BenoĂźt Carretier

En panne d’idĂ©es ? On vous a concoctĂ© une petite liste spĂ©ciale de cadeaux Ă  offrir (ou Ă  se faire offrir), pour ce NoĂ«l qui s’annonce encore Ă  part. 

Omicron ? Pas omicron ? NoĂ«l (toujours) masqué ? Encore une fois, ce n’est pas parce qu’un virus essaie de nous gĂącher la vie qu’il faut se priver. Voici donc une petite sĂ©lection de cadeaux Ă  et il y en a pour tous les goĂ»ts. Mais attention, Ă  partir de mercredi et jusqu’à NoĂ«l, c’est Tsugi qui vous offre des cadeaux, puisque vous retrouvez tous les jours un jeu-concours pour gagner des casques, des Ă©couteurs, une enceinte
 En attendant, place Ă  notre liste Ă  la mĂšre NoĂ«l.

 

  • Sony – WF-1000XM4

Sony

SĂ»rement le meilleur modĂšle true wireless sorti cette annĂ©e. DerriĂšre leur nom cryptique, les WF-10000XM4 s’imposent tranquillement comme le standard (haut de gamme vu le prix de 279 €) qu’il faut dĂ©sormais dĂ©passer. IrrĂ©prochable, ce modĂšle bĂ©nĂ©ficie d’une exceptionnelle restitution sonore. C’est prĂ©cis, dynamique, Ă  la fois Ă©quilibrĂ© et rond (Ă  dĂ©faut d’ĂȘtre neutre), la scĂšne sonore est large. Si on ajoute la meilleure rĂ©duction de bruit active disponible actuellement sur des intras (si efficace qu’il ne reste plus beaucoup de bruits extĂ©rieurs Ă  effacer), un confort qui a fait un vĂ©ritable bond en avant par rapport Ă  la gĂ©nĂ©ration prĂ©cĂ©dente, une autonomie solide – 24 h au total avec la rĂ©duction de bruit active, 36 h sans), 12 h –, la protection contre les Ă©claboussures (norme IPX4), un kit mains libres enfin digne de ce nom, etc. À acheter les yeux fermĂ©s.

Pour qui ? Les exigeants, prĂȘts Ă  mettre 279 euros dans des intras.

Move

 

  • AIAIAI – TMA-2 Move Wireless

La petite marque danoise qui n’en finit plus de monter. Hautement respectĂ© dans la communautĂ© des DJs et des producteurs, AIAIAI est un fabricant de casques Ă  part. Avec son TMA-2, il propose le premier modĂšle totalement modulaire du marchĂ©, vendu en configurations prĂȘtes Ă  l’emploi ou Ă  composer soi-mĂȘme en fonction de son budget et de ses goĂ»ts (et toujours livrĂ© en trois parties, l’arceau, les haut-parleurs de 40 mm et les coussinets). AprĂšs la rĂ©cente version Studio filaire pour les pros, place Ă  la version Bluetooth « grand public », dynamique et bien pourvue en basses, le TMA-2 Move Wireless, casque circum-aural Ă  230 €. Avec ses larges coussinets, le Move Wireless est un rĂ©gal de confort et se supporte des heures sans qu’aucune fatigue ne se ressente. Il est en plus simplissime d’utilisation, un bouton Ă  tout faire sur l’écouteur droit permettant la mise en marche, la prise d’appel et la gestion du volume.

Pour qui ? Les amoureux des produits durables et de qualitĂ©.

 

  • Urbanista – Los Angeles

Urbanista

Du cĂŽtĂ© de Stockholm, on rĂ©flĂ©chit aussi Ă  concevoir des casques plus durables. Avec le Los Angeles, Urbanista commercialise le premier casque audio au monde autorechargeable, Ă  la batterie quasi inĂ©puisable, simplement grĂące Ă  une cellule photovoltaĂŻque cachĂ©e sous la surface de son arceau. Cela lui permet de se recharger continuellement grĂące Ă  la lumiĂšre ambiante, extĂ©rieure comme intĂ©rieure (li vaut toujours mieux recharger en extĂ©rieur bien sĂ»r, la lumiĂšre Ă©tant plus forte). Plus de recharge sur secteur (la possibilitĂ© existe tout de mĂȘme au cas oĂč, si vous dĂ©passez les 80 heures d’utilisation qu’apporte une charge pleine), donc plus de consommation Ă©lectrique, et pour l’utilisateur, plus de batterie dĂ©chargĂ©e au pire moment. Une avancĂ©e technologique pour laquelle il faudra dĂ©bourser 199 €, mais pour ce prix, ce gros casque offre aussi la rĂ©duction de bruit active et une signature sonore agrĂ©able.

Pour qui ? Ceux qui veulent limiter leur empreinte carbone.

 

  • Devialet – Gemini

Devialet

L’autre excellente surprise de l’annĂ©e, bien qu’on ne doutait pas une seconde du travail des ingĂ©nieurs de Devialet. FidĂšles au positionnement haut de gamme de la marque française, les Gemini s’échangent certes Ă  299 €, mais Ă  ce tarif, les prestations sont au niveau. D’abord au niveau de la dĂ©sormais indispensable rĂ©duction de bruit active (ANC), rĂ©glable sur trois niveaux de suppression de bruits, qui se hisse au niveau des meilleures disponibles actuellement sur des true wireless. La fonction de transparence, qui permet d’amplifier les sons extĂ©rieurs et de participer Ă  une conversation sans ĂŽter ses Ă©couteurs, est Ă©galement trĂšs rĂ©ussie avec un rendu trĂšs naturel. Mais ce qui fait la force de ces Gemini est bien sĂ»r la qualitĂ© de la restitution. La scĂšne sonore est impressionnante, Ă  la fois profonde et large, et le niveau de dĂ©tail est bluffant. On conseillera malgrĂ© tout d’aller faire un tour dans les rĂ©glages et de jouer avec l’équalizer pour que les Gemini donnent le meilleur de leurs capacitĂ©s. À moins bien sĂ»r que la signature sonore marquĂ©e par de belles basses ne vous convienne. Mais ça, c’est affaire de goĂ»t.

Pour qui ? Ceux qui rĂȘvent d’une enceinte Phantom.

 

  • Audio-technica – ATH-M50xBT2

Audio Technica

Le retour d’un grand classique dans sa (dĂ©jĂ ) deuxiĂšme version Bluetooth. Qui a dĂ©jĂ  eu l’ATH-M50 sait combien il est un vĂ©ritable bonheur Ă  utiliser au quotidien. MalgrĂ© son look trĂšs sĂ©rieux de casque de monitoring et son gabarit impressionnant (il pĂšse tout de mĂȘme plus de 300 g), son confort est irrĂ©prochable. Et si cette nouvelle mouture n’apporte pas de grands changements Ă  la restitution sonore, chaleureuse et un peu cosy avec ses basses bien rondes, elle amĂ©liore grandement l’expĂ©rience utilisateur : autonomie portĂ©e Ă  55 h sur une seule charge, compatibilitĂ© avec le codec hi-res LDAC dĂ©veloppĂ© par Sony. Et en baissant son prix, qui passe dĂ©sormais sous la barre des 200 euros. Petit plus pour tous ceux qui aiment personnaliser le son, l’app associĂ©e sur smartphone permet une multitude de rĂ©glages, en particulier l’égalisation, qui peut ĂȘtre affinĂ©e Ă  l’infini. Un excellent casque Bluetooth (sans ANC il faut le noter).

Pour qui ? Ceux qui aiment un son chaleureux et prĂ©cis.

 

  • Sennheiser – CX Plus True Wireless

CX Plus

Un guide de NoĂ«l sans Ă©couteurs Sennheiser ne saurait ĂȘtre une sĂ©lection digne de ce nom. Surtout que la firme allemande a fait fort cette annĂ©e, proposant juste avant l’étĂ© d’excellents intras, les CX True Wireless, Ă  un prix qui s’approche de la barre psychologique des 100 euros. Surprise totale quand ont dĂ©barquĂ© Ă  la rentrĂ©e les CX Plus TW. Les mĂȘmes en mieux, Ă  159 €, puisqu’on y trouve l’ANC, qui remplit parfaitement son office d’attĂ©nuation des bruits extĂ©rieurs, et surtout car la signature sonore de ce modĂšle se rapproche des excellents modĂšles haut de gamme de la marque, les Momentum TW2, vendus eux 300 €. Au programme, un son riche, assez accentuĂ© sur les basses, plutĂŽt doux et Ă  la scĂšne sonore profonde. Ajoutez un confort irrĂ©prochable, une excellente isolation passive et une autonomie de six heures par cycle de charge, et vous obtenez des intras irrĂ©prochables.

Pour qui ? Les fans de « deutsche qualitĂ€t ».

 

  • Sony – LSPX-S3

Sony

Et si on vous offrait un ovni pour NoĂ«l ? TroisiĂšme gĂ©nĂ©ration de la lampe-enceinte de Sony, la LSPX-S3 est un objet Ă  part, au design pas trĂšs Ă©loignĂ© des vieilles lampes Ă  pĂ©trole. LancĂ©e il y a cinq ans au prix de 800 €, elle ne coĂ»te dĂ©sormais « que » 279 €, mais fera bonne figure sur une liste adressĂ©e Ă  un parent un peu fortunĂ© (on peut rĂȘver). Techniquement, la prouesse sonore est assez rare (bien qu’il existe de trĂšs trĂšs coĂ»teuses enceintes de salons en verre sur le marchĂ©), puisque le son est diffusĂ© Ă  360° par le tube en verre, qui fait office de tweeter ; le tube Ă©tant complĂ©tĂ© par un haut-parleur en charge des mĂ©diums et un radiateur passif pour les basses. Pour apporter un peu de sĂ©rĂ©nitĂ© pendant l’écoute, le mode bougie (eh oui) complĂšte cette enceinte minimaliste, permettant quatre modes d’éclairages et trente-deux niveaux de luminositĂ©, du scintillement de la bougie Ă  la synchronisation avec le rythme de la musique. Tout ça en lisant des fichiers haute rĂ©solution au format LDAC. Car en plus, le son est excellent.

Pour qui ? Ceux qui aiment les intĂ©rieurs cosy.

Apple

 

  • Apple – AirPods 3

Vous avez aimĂ© les AirPods ? Vous allez adorer leur troisiĂšme gĂ©nĂ©ration. Mix parfait entre les premiers modĂšles de ces intras qui ont popularisĂ© le format true wireless dans le monde et les plus haut de gamme AirPods Pro, cette troisiĂšme itĂ©ration vendue 199 € reste un modĂšle de confort et de lĂ©gĂšretĂ© (moins de 4,30 g par Ă©couteur) et bĂ©nĂ©ficie (presque) de toutes les fonctionnalitĂ©s des AirPods Pro. Si l’ANC n’est pas prĂ©sente ici, l’audio spatial, rĂ©cemment introduit sur Apple Music, fait une apparition remarquĂ©e. Qu’on reste fidĂšle Ă  la stĂ©rĂ©o ou qu’on ait dĂ©cidĂ© d’adopter cette version audio du Dolby Atmos, qui simule une diffusion audio par plusieurs enceintes entourant le porteur des intras est proprement bluffante. On notera Ă©galement la nette amĂ©lioration de la restitution sonore, bien plus fidĂšle que sur les AirPods 2. Reste que des intras ouverts qui laissent passer une partie des bruits extĂ©rieurs peuvent dĂ©plaire, mais c’est le prix Ă  payer pour des modĂšles non intrusifs. Le changement dans la continuitĂ©, quelques solides nouvelles fonctions en plus.

Pour qui ? Tout le monde (mais surtout sur iOS).

 

  • LG – Tone Free FP8

LG

Comment se diffĂ©rencier sur un marchĂ© surencombré ? En rĂ©pondant Ă  l’une des attentes du moment, l’hygiĂšne. L’un des arguments des Tone Free FP8 est justement de rĂ©pondre Ă  l’angoisse de l’époque. Comme une otite est vite arrivĂ©e, ces intras entendent prĂ©venir tous les risques en combinant des embouts en silicone et hypoallergĂ©niques, et un traitement antibactĂ©rien qui fonctionne par UV et s’active pendant que les Ă©couteurs sont en charge dans leur boĂźtier. LG explique ainsi que 99,9 % des impuretĂ©s sont Ă©liminĂ©es des grilles des haut-parleurs, vĂ©ritables foyers d’infection en puissance. Mais ces intras vendus 139 € ne sont pas qu’un « simple » produit d’hygiĂšne. On y trouve une ANC qui fait trĂšs bien le job, une app dĂ©diĂ©e complĂšte, des contrĂŽles tactiles pratiques et bien pensĂ©es, une autonomie de 10 h par charge (6 avec l’ANC), et une restitution sonore et Ă©quilibrĂ©e, fruit d’un partenariat avec les Britanniques de Meridian. Au final, des Ă©couteurs passe-partout et agrĂ©ables Ă  utiliser.
Pour qui ? Les chasseurs de bactĂ©ries, mais pas que
.

 

  • Fauna – Audio Glasses

Fauna

Le produit audio le plus WTF est de retour ! AprĂšs Bose et Huawei, les lunettes de soleil avec enceintes intĂ©grĂ©es trouvent une nouvelle dĂ©clinaison chez les Autrichiens de Fauna, qui ont pris le problĂšme Ă  l’envers, en travaillant d’abord sur le design des lunettes. La cible est plus grand public, moins geek, mais le rĂ©sultat est une rĂ©ussite esthĂ©tique. De vĂ©ritables solaires, disponibles dans quatre versions diffĂ©rentes, qui cachent donc dans leurs branches des haut-parleurs situĂ©s juste avant la conque de l’oreille, qui permettent au porteur de lunettes de bĂ©nĂ©ficier d’enceintes personnelles tout en restant en prise directe avec son environnement immĂ©diat, sans gĂȘner le moins du monde les personnes autour de lui. Si la restitution n’a bien sĂ»r aucun rapport avec celle d’un casque, la qualitĂ© sonore est bel et bien prĂ©sente. On apprĂ©ciera particuliĂšrement les contrĂŽles techniques sur la surface extĂ©rieure des branches, parfaits pour la prise d’appel et la gestion du volume. Un produit original et bien rĂ©alisĂ©, disponible Ă  199 €.

Pour qui ? Les rĂ©fractaires aux intras et aux casques.

 

Bonus

  • Comply

Comply

L’important, c’est l’accessoire. Trop souvent, on considĂšre les intras comme inconfortables, irritants, instables
 Depuis de nombreuses annĂ©es, Comply a compris qu’il y avait un marchĂ© Ă  prendre et propose des embouts en mousse Ă  mĂ©moire de forme appelĂ©s Ă  remplacer ceux en silicone fournis d’office avec les Ă©couteurs. Et l’air de rien, les embouts peuvent sauver l’utilisateur de la catastrophe. Plus confortables, offrant une meilleure prise et une meilleure isolation passive (qui Ă©vite aussi que certaines sonoritĂ©s ne « s’échappent » du conduit de l’auditeur vers l’extĂ©rieur), ces embouts sont disponibles pour tous les intras possibles et imaginables (un moteur de recherche sur le site de Comply permet de trouver son bonheur). Pour une vingtaine d’euros, vous allez redĂ©couvrir vos Ă©couteurs et vous nous remercierez.

Pour qui ? Ceux qui ont mal aux oreilles avec leurs intras.

Visited 40 times, 1 visit(s) today