Skip to main content
21 novembre 2016

En direct d’Etienne de Crecy au LC Club de Nantes pour Super Discount

par Mathilde LESAINT

Etienne de Crecy termine sa tournée Super Discount 3 après un nombre de dates impressionnant. Du nord au sud, de l’est à l’ouest, il a plus qu’écumé les salles de France et de Navarre. Vendredi, il était au LC Club de Nantes pour six heures de set, le padre de l’électro français était complètement d’attaque face à un public déchaîné, peut-être même un peu trop…

Même si notre entrée vers 2h au vestiaire se fait assez rapidement, aller se chercher un verre au bar relève du défi,  mais pourquoi les barmans sont-ils si peu ? Le LC club, c’est le plus grand dancing de Nantes, une hauteur sous plafond impressionnante, un fumoir exterieur (alleluia) et beaucoup, beaucoup de monde, pas toujours très bien géré et pas toujours très amical. On a même rencontré un mec à qui on avait explosé sa bière contre un mur, sans raison particulière.

Bref passons, Etienne de Crecy commence à envoyer de sacrés hits technos : « No Brain », évidemment, « Rave » de Sam Paganini ou encore « Cerebellum » de Fango. Une très belle manière de chauffer la foule avant de jouer les titres de Super Discount 3 et son fameux « You » qui ravira toute la salle. Ensuite, surprise Monsieur de Crecy se met à balancer des remixes de tubes r ‘n b : le mythique « Ready Or Not » des Fugees ou bien le trop oublié « 1,2 Step » de Ciara et Missy Elliot. Après cet instant nostalgie, il est parti dans un délire musical qui nous a un peu perdu. Comme le portable de ce mec qui en a retrouvé seulement la coque. On a donc préféré prendre une pause revigorante pour repartir sur la piste au doux son d’ « Acamar » de Frankey & Sandrino, un bonheur retrouvé jusqu’au petit matin.

Meilleur Moment : Rester danser derrière.
Pire Moment : Essayer de danser devant.

Visited 11 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply