En écoute : Jon Hopkins remixe ‘Magnets’ de Disclosure ft. Lorde

Dis­clo­sure s’of­fre une nou­velle fois un remixeur de choix en la per­son­ne du pro­duc­teur anglais Jon Hop­kins. Ce dernier s’est attelé à la tâche de retra­vailler le tube des frères Lawrence et de la chanteuse bri­tan­nique Lorde, “Mag­nets” - sor­ti cet été sur Cara­cal, le dernier opus du tan­dem qui a obtenu un suc­cès ful­gu­rant auprès du pub­lic et de la critique. 

Ce remix de Hop­kins s’avère plus intéres­sant que celui d’A‑Trak sor­ti la semaine dernière, et s’éloigne totale­ment de l’o­rig­i­nal. Très vite de lour­des bass­es envahissent le paysage audi­tif, tan­dis que la voix nébuleuse et décom­posée de Lorde tente de trou­ver sa voie dans cette pesan­teur. Pour autant, le morceau gagne peu à peu en assur­ance et en clarté, finis­sant par envoy­er son audi­toire dans une con­trée large­ment apprivoisée par notre Rone nation­al, faite de boucles mélodiques et de nappes atmo­sphériques. Moins dançant que l’o­rig­i­nal, beau­coup plus intro­spec­tif, ce remix de Jon Hop­kins est une petite réussite. 

(Vis­ité 122 fois)