En écoute : le set hip-hop de Robert Hood au Weather Festival

Le 4 juin dernier, jour 2 du Weath­er Fes­ti­val, au milieu des Mar­garet Dygas, Loco Dice, DJ Deep, Shlo­mo et Nick V, on décou­vrait une nou­velle facette de Robert Hood. Le DJ améri­cain a pour habi­tude de jouer (et pro­duire) une tech­no rude et effi­cace lors de ses pas­sages sur scène. Mais au Bour­get, il en a décidé autrement. 

Pili­er d’Under­ground Resis­tance, orig­i­naire de Detroit et égale­ment con­nu sous l’alias Floor­plan, Robert Hood a présen­té un set com­plète­ment hip-hop. Précédé d’Egypt­ian Lover et Motor City Drum Ensem­ble (aux sets dis­co réputés), la tran­si­tion s’est facile­ment réal­isée, lais­sant la place sur la scène Eté à Nas, Mobb Deep ou Lil Kim à tra­vers sa sélec­tion de dis­ques fine­ment choisie pour l’oc­ca­sion. Avec tous ces clas­siques hip-hop au pro­gramme, les deux heures du set de Robert Hood se réé­coutent avec plaisir. On en prof­ite pour rap­pel­er que le pro­duc­teur améri­cain a sor­ti cette année un disque en deux vol­umes, Paradygm Shift, sur le label Dek­man­tel

(Vis­ité 146 fois)