© Andrés Ibarra via Wikimedia Commons / Kilyann Le Hen / Pink Floyd Records

🔊 En Ă©coute : Roger Waters a rĂ©enregistrĂ© “Comfortably Numb” de Pink Floyd

“Hel­lo, is there any­body in there ?” Roger Waters vient de pub­li­er “Com­fort­ably Numb 2022”, nou­velle ver­sion lis­sée de l’un des morceaux les plus mar­quants de Pink Floyd, issu de l’al­bum The Wall (1979). Le titre est accom­pa­g­né d’un clip lugubre. Voyez plutôt.

Quand il n’est pas occupĂ© Ă  tacler ses anciens com­pars­es de Pink Floyd, ou la nou­velle gĂ©nĂ©ra­tion -Drake et The Week­nd en l’oc­cur­rence-, Roger Waters fait encore et tou­jours de la musique. Et il fait ça très bien. Du haut de ses 79 ans, l’ex-bassiste et pili­er du groupe mythique vient de dĂ©voil­er “Com­fort­ably Numb 2022”, ver­sion reprise du tube des Floyd issu de The Wall. C’est une ver­sion plus lisse, passĂ©e au lift­ing, pour laque­lle Waters a rameutĂ© dix musi­ciens. Il s’ex­plique lui-mĂŞme sur la nais­sance de cette reprise :

“Pen­dant le con­fine­ment, j’ai fait une démo d’une nou­velle ver­sion de “Com­fort­ably Numb”. Je l’ai reprise un peu plus bas, en La Mineur, pour la ren­dre plus som­bre et je l’ai arrangée sans solo*, sauf sur la séquence de fin, où il y a un solo vocal féminin d’une beauté sans nom, signé par Shanay John­son, l’une de nos nou­velles chanteuses”

*nous pri­vant ain­si de l’in­croy­able solo de David Gilmour

 

À lire sur Tsugi.fr : Pink Floyd sort son premier titre depuis 28 ans pour soutenir l’Ukraine

 

On en pensera ce qu’on veut, mais cette reprise est bougre­ment bien réal­isée. Mais pas de quoi sur­pass­er l’o­rig­i­nale, loin de là. On en tire une atmo­sphère plus som­bre voire lugubre, bien accom­pa­g­née par le clip. Là où la pre­mière était planante à ten­dance post-psychédélique, la reprise devient moins épaisse, un poil plus con­tem­pla­tive, et il s’en dégage une tristesse cer­taine. Un titre qui serait idéal pour une fin de film, par exem­ple. On vous laisse faire votre avis mais ici, cette nou­velle ver­sion de “Com­fort­ably Numb”… nous donne surtout envie de réé­couter la ver­sion de 1979. En boucle, évidemment.

 

 

(Vis­itĂ© 2 721 fois)