Miss Kittin & The Hacker et l'installation Physis de The Absolut Company Creation, Scopitone 2018 © David Gallard

En septembre, plongez dans l’univers électronique et futuriste du festival Scopitone

Au cré­pus­cule de l’été, le vent se lève sur Nantes, chas­sé par une armée de sons futur­istes et de lumières dig­i­tales. C’est devenu tra­di­tion­nel : Stere­olux con­solide son fief insu­laire au cen­tre de la ville pour y organ­is­er un fes­ti­val pluridis­ci­plinaire célébrant le numérique et l’électronique. Durant dix jours, l’Île de Nantes sera le théâtre d’expériences artis­tiques et créa­tives pro­téi­formes, don­nant vie à un lieu atyp­ique dont les jours sont comp­tés : le MIN (Marché d’intérêt nation­al). Devenus vétustes et trop petits, ses locaux sont voués à être détru­its l’année prochaine, après cinquante ans d’activité. Le fes­ti­val Sco­pi­tone donne une ultime occa­sion de décou­vrir cet espace unique, en s’étalant dans le temps comme dans l’espace. Dix jours (le dou­ble de l’année dernière) ryth­més par une pro­gram­ma­tion aux mul­ti­ples facettes, investis­sant la Halle à Marée (autre­fois dédiée au com­merce des pro­duits de la mer) et ses anci­ennes pièces froides, ses cel­lules (mag­a­sins de gros) et ses préaux pour des expo­si­tions, con­férences, per­for­mances audio­vi­suelles et con­certs mêlant cul­tures artis­tique et dig­i­tale.

Après une ouver­ture le 12 sep­tem­bre par Mon­sieur Eti­enne de Cré­cy, armé de son live d’envergure Space Echo, le fes­ti­val s’achèvera le dimanche 22 du mois, avec plusieurs évène­ments musi­caux alléchants. Notons en par­ti­c­uli­er le pas­sage d’une foule de jolis noms élec­tron­iques : Mol­e­cule pour deux lives dis­tincts, l’intriguante Miley Seri­ous, un set énergique de Crys­tallmess, la fusion de Vital­ic et Rebe­ka War­rior Kom­pro­mat, Umfang et Sara Zinger ani­meront la soirée du ven­dre­di 20. Le lende­main, place à Mol­e­cule (again), l’expérience vidéoludique inédite de Krampf & OkLou, la house fruitée de Folam­our, la pro­duc­trice mil­i­tante La Fraîcheur et le duo pales­tinien Zeno­bia. Sous oubli­er la joyeuse bande de Camion Bazar, celle plus énervée de Casu­al Gab­berz, la paire élec­tro Okto­ber Lieber et l’audacieuse Angel‐Ho. Com­ment trans­former son bateau à voile en vais­seau spa­tial.

Le fes­ti­val Sco­pi­tone aura lieu du 12 au 22 sep­tem­bre à l’ancien MiN de l’Île de Nantes. Plus d’infos sur ce lien.

 

(Vis­ité 890 fois)