Et la chanson la plus triste de Radiohead est …

Séquence émo­tion. Mais égale­ment, séquence sci­en­tifique. Il se trou­ve qu’un nom­mé Charles Thomp­son a réus­si à déter­min­er sci­en­tifique­ment quel était le morceau le plus triste de Radio­head. C’est vrai qu’il est bien dif­fi­cile de choisir une seule et même chan­son pou­vant pré­ten­dre à ce titre… Entre “Creep”, “No sur­pris­es”, “Nude” et bien d’autres tracks maus­sades, on ne sait lequel choisir. Il faut dire que le groupe bri­tan­nique s’est forgé une bien belle répu­ta­tion pour ce genre d’ex­er­ci­ce, à savoir com­pos­er et écrire des chan­sons dépres­sives — mais sublimes.

La par­tie n’au­ra pas été sim­ple pour Charles Thomp­son. Pour résumer, le data-analyste a util­isé l’API (Appli­ca­tion Pro­gram­ming Inter­face), un out­il per­me­t­tant d’ex­traire plusieurs infor­ma­tions directe­ment sur la plate­forme de stream­ing Spo­ti­fy. De cette pre­mière étude en ressor­tent deux chan­sons, “We Suck Young Blood” du disque Hail to the Thief, ain­si que “True Love Waits” issu du dernier A Moon Shaped Pool, les deux ayant une “valence” (critère de pos­i­tiv­ité musi­cal trans­mise par un morceau) faible. Pour départager les deux titres, le sci­en­tifique s’est ensuite intéressé au champ lex­i­cal de la tristesse via une grande étude crowd­sour­cée du Cana­da Nation­al Research. Résul­tat : “True Love Waits” a reçu le glo­rieux titre de chan­son la plus dépres­sive du groupe de Thom Yorke.

Si vous voulez en savoir plus sur l’é­tude du mon­sieur, c’est ici que ça se passe. Sinon, sortez les mouchoirs !

(Vis­ité 6 853 fois)