Skip to main content
18 octobre 2016

Exclu : Andrew Weatherall offre une seconde vie à « Convenanza » dans un album de remixes

par rédaction Tsugi

Attention, Tsugi vous propose une exclu de première classe. Le 21 octobre, Andrew Weatherall sortira la version remixée de son album Convenanza paru en fevrier dernier sur le label Rotters Golf Club. Une fois transformé par différents remixeurs l’album se nomme désormais Consolamentum.

Tout comme avec la version originale on ressent à l’écoute de Consolamentum les nombreux amours musicaux de Weatherall, tantôt techno, tantôt rock et même parfois punk. On reconnaît ici l’envie du producteur de nous transporter parmi les genres, les époques et les paysages sonores. Un éclectisme que l’on discerne autant dans ses créations que dans ses choix d’artistes : Red Axes, Black Devil Disco Club, Duncan Gray, Justin Robertson, David Holmes ou Heretic pour ne citer qu’eux. Ces derniers ont tous comme point commun de proposer des productions empreintes d’influences diverses, de l’acid à la new-wave.

A Carcassonne, lors du festival Convenanza qu’il a co-organisé, il apprend l’histoire des Cathares et de leurs rituels étranges. Ici les remixes illustrent une sorte de renaissance, de nouvelle vie accordée aux morceaux de Weatherall par les différents artistes/dieux… A moins que ce ne soit Andrew Weatherall le dieu et que les remixeurs ne soit que des prophètes, à vous de voir.

Visited 51 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply