Exclu : Andrew Weatherall offre une seconde vie à “Convenanza” dans un album de remixes

Atten­tion, Tsu­gi vous pro­pose une exclu de pre­mière classe. Le 21 octo­bre, Andrew Weather­all sor­ti­ra la ver­sion remixée de son album Con­ve­nan­za paru en fevri­er dernier sur le label Rot­ters Golf Club. Une fois trans­for­mé par dif­férents remixeurs l’al­bum se nomme désor­mais Con­so­la­men­tum.

Tout comme avec la ver­sion orig­i­nale on ressent à l’é­coute de Con­so­la­men­tum les nom­breux amours musi­caux de Weather­all, tan­tôt tech­no, tan­tôt rock et même par­fois punk. On recon­naît ici l’en­vie du pro­duc­teur de nous trans­porter par­mi les gen­res, les épo­ques et les paysages sonores. Un éclec­tisme que l’on dis­cerne autant dans ses créa­tions que dans ses choix d’artistes : Red Axes, Black Dev­il Dis­co Club, Dun­can Gray, Justin Robert­son, David Holmes ou Heretic pour ne citer qu’eux. Ces derniers ont tous comme point com­mun de pro­pos­er des pro­duc­tions empreintes d’in­flu­ences divers­es, de l’acid à la new-wave.

A Car­cas­sonne, lors du fes­ti­val Con­ve­nan­za qu’il a co-organisé, il apprend l’his­toire des Cathares et de leurs rit­uels étranges. Ici les remix­es illus­trent une sorte de renais­sance, de nou­velle vie accordée aux morceaux de Weather­all par les dif­férents artistes/dieux… A moins que ce ne soit Andrew Weather­all le dieu et que les remixeurs ne soit que des prophètes, à vous de voir.

(Vis­ité 118 fois)