Skip to main content
26 mai 2016

Exclu : Baron Retif & Concepcion Perez en session Findspire

par rédaction Tsugi

On vous en parlait dans notre numéro 91 : Baron Retif & Concepcion Perez ont sorti le 1er avril, comme une blague, leur album Navettes. De quoi nous séduire avec un voyage tout en bordel et en groove, en navette on ne sait pas, mais sur de jolies îles tropicales, c’est sûr.

Pourtant, le duo de Paris n’est pas le meilleur pour se vendre. C’est tout juste si on comprend vraiment l’explication de leur (long) nom bizarre : « C’est moitié chamanisme, moitié généalogie ; titre d’empire et sombrero de la mère. Partie de Scrabble et film espagnol. Ce sont les noms de nos animaux de compagnie, ceux qui ont péri dans l’inondation »… Moui, d’accord. Quant à leurs inspirations, il faut piocher dans l’« ethno-cool » et les bedroom producers qui « postent sur SoundCloud des sons qu’ils font pendant qu’ils révisent leur bac » (coucou Petit Biscuit ?). 

Non, pour comprendre Baron Retif & Concepcion Perez, ce n’est pas du côté de leurs goûts (qu’on ne connaîtra pas) ni de leur nom (toujours aussi mystérieux) qu’il faut fouiller… Mais plutôt en plongeant dans cette session filmée par Findspire dans leurs studios parisiens. Le duo y joue deux titres, l’original « Sarah », et un « Décalette » extra faisant par moment penser à Air – extrait d’un ancien EP, Cascades. Ouvrez grand les oreilles : 

Visited 7 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply