Skip to main content
17 mars 2017

Exclu : CätCät se paye Donald Trump dans le clip de « Rebirth »

par Clémence Meunier

Thanks god it’s Friday ! Et si on s’enthousiasme évidemment parce que, oui, dans quelques heure c’est le week-end, ce n’est pas la seule raison : qui dit vendredi dit livraison hebdomadaire de nouveautés par Splinter ! Le label, réduisant au maximum les intermédiaires et les délais, sert chaque fin de semaine un nouveau titre accompagné d’un clip, comme d’habitude réalisé par Regards Coupables. Adieu l’éternelle recette promotionnelle (trois singles, deux clips, une annonce de tournée et l’album, avec teasers et tout le toutim), ici on est là pour écouter de la musique tout de suite, directement sur Youtube. Et la fournée Splinter de cette semaine ne déçoit pas : CätCät, jeune producteur parisien déjà repéré ici avec le super clip de « From Dusk Till Dawn » ou pour ubn titre (« Poison ») sur la dernière compilation Slow Porn, signe aujourd’hui « Rebirth », morceau où se croisent psychédélisme et house.

Par sûr que Donald Trump apprécie le clip par contre ! « Comme un collage cauchemardesque défilant sur l’écran, on pourrait se demander si le nouveau clip de CätCät est un reflet de la réalité ou simplement une fiction autant clichée que dystopique ?  Si quelqu’un a bien envoyé un message d’espoir et d’unité au Président Trump, c’est bien le conseil des autorités de surveillance de San Francisco. Nous avons décidé de faire avaler de force leur très joli et cohérent texte à Donald dans l’espoir sincère qu’il reçoive ce message. Comme le titre du morceau le suggère, nous avons besoin d’une « renaissance » (‘rebirth’) plus que jamais… », raconte Regards Coupables, à l’origine du clip mais aussi de toute la direction artistique de Splinter. Faites gaffe, vous allez finir en prison les gars

 

Visited 16 times, 1 visit(s) today