Skip to main content
19 juin 2017

Exclu : découvrez la délicieuse chill-wave de Ghost of Christmas avec « Hard To Get »

par Clémence Meunier

Pour beaucoup, ce sera une belle découverte. Mais attention, les Ghost of Christmas ne sortent pas de nulle part. La voix envoûtante qui porte le duo ? Il s’agit de celle de Martin Mey, qui a épaté il y a trois ans avec un EP puis un premier album (Taking Off), tous deux superbes – et qui s’était rapidement imposé parmi nos « Tsugi parie sur… », la rubrique « découvertes » publiée chaque mois dans notre magazine. Les productions chill et vaporeuse pour enrober tout ça d’un joli voile en coton ? C’est vers Gaël Blondeau qu’il faut diriger nos applaudissements, producteur notamment du trio Chamane Beat. A eux deux, ils sortaient un premier EP fin 2015, Awake, signé sur le label Sounds Like Yeah! (une maison plutôt pop fondée par un certain… Laurent Garnier). Puis ce fut la tournée, Ghost of Christmas alignant des passages à Nuits Sonores, au MaMa, à Marsatac, au Badaboum ou encore, évidemment, au Festival Yeah!.

La jolie histoire aurait pu s’arrêter là pour le projet electronica et tout en douceur. Mais le tandem reprendra du service le 8 septembre prochain avec un nouvel EP, Connect The Dots, sur le label parisien Pschent Music. Le premier extrait, « Hard To Get », sensuel comme tout, est prêt depuis longtemps : « C’est un morceau qu’on a commencé à travailler dès le début du projet ; l’idée m’est venue en cherchant des sons ‘qui soufflent’… Et j’ai pensé que c’était une tourne parfaite pour Martin ; d’ailleurs le brouillon s’appelait carrément ‘4Martin' », raconte Gaël Blondeau. Pour jeter une oreille, ça se passe juste en dessous et en exclusivité :

Envie de découvrir en live ? Ghost of Christmas sera à la Java ce mardi 20 juin aux côtés de Bad Pilöt et Jeremie Whistler – plus d’infos sur l’event Facebook de la soirée.

Visited 6 times, 1 visit(s) today