Exclu : Dengue Dengue Dengue et son dub du futur

Mélanger de la cumbia ama­zoni­enne tra­di­tion­nelle, psy­chédélique comme il faut, avec des ryth­miques dub voire car­ré­ment élec­tron­iques sur cer­tains titres, c’est le pari de Dengue Dengue Dengue. Ver­i­ta­ble coup de frais dans la scène dub, le duo péru­vien s’ap­prête à sor­tir son deux­ième album Siete Raíces ven­dre­di, avec une petite sur­prise : pour la pre­mière fois, Dengue Dengue Dengue incor­pore une voix à ses pro­duc­tions, pour un effet Gotan Project pas hyper orig­i­nal, mais effi­cace. C’est plutôt ce “Dubchara”, à écouter ici en exclu, qui nous intéresse. Caisse claire sans écho (con­traire­ment à beau­coup de morceaux dub “clas­siques”), charlestons atyp­iques et reste de l’al­bum voguant entre rythmes trop­i­caux psy­chédéliques et sam­ples de chants tra­di­tion­nels : on est loin du cliché “reg­gae pour défoncé”. 

A not­er que les Dengue Dengue Dengue sont en tournée en France : leur cumbia du futur passera par le fes­ti­val Démon D’Or à Lyon ce 24 juin, au fes­ti­val Garo­rock à Mar­mande le 2 juil­let, à la Plage du Glazart parisi­enne le 6, aux Vieilles Char­rues de Carhaix le 15, au fes­ti­val de Thau le 23 et enfin à Abra­cada­grass­es à Lagrasse le 24.

(Vis­ité 156 fois)