Skip to main content
Crédits : Tonje Thilesen
25 septembre 2017

Exclu : envolées d’arpèges lyriques avec « Long Forgotten Future » du duo Grandbrothers

par Antoine Tombini

Nombreux sont les artistes à avoir emmené avec grâce les sonorités du piano classique vers des univers musicaux plus électroniques. On pense évidemment à Gonzales, Nils Frahm, Francesco Tristano ou encore Fabrizio Rat. Grandbrothers nous embarque sur des sentiers similaires, en combinant non sans élégance musique classique et expérimentations sonores.

Le duo de Düsseldorf, composé d’Erol Sarp et Lukas Vogel, s’était agréablement fait remarquer dans un premier temps avec leur EP Ezra sorti en 2014, puis leur long-format, Dilation, en 2015. Les Allemands sont de retour en 2017 avec leur prochain album, Open, dont la sortie est prévue le 20 octobre. Cet LP représente d’ailleurs un bond important pour le duo : « Il y a plus de rugosité et de force dans nos nouvelles compositions alors que les morceaux de notre dernier album, Dilation, sont plus simples, et peut-être même un peu ludiques« , raconte Erol Sarp. « L’élément mécanique principal reste le même« , continue Lukas Vogel, « mais maintenant, j’utilise des effets plus puissants, comme la distorsion et le broyage, qui jouent un rôle plus important, de sorte que tout devient plus dense. Le changement le plus intéressant est que nous avons construit des éléments que nous appelons des arcs, qui font osciller les cordes du piano, sans les toucher, avec un champ électromagnétique. Le son est très clair, presque comme des flûtes ou un orgue. C’est le même principe qu’un E-Bow (un résonateur électronique à l’intention des guitaristes, ndr), mais il doit être beaucoup plus puissant parce que les cordes de piano sont beaucoup plus épaisses et plus rigides. » 

Après « Bloodflow » partagé en juin, « Long Forgotten Future » est le deuxième extrait de leur prochain album à découvrir en exclusivité sur Tsugi. Le morceau nous fait voyager à travers des envolées d’arpèges lyriques et poétiques, agrémenté de nappes synthétiques déformées, et de cloches subtiles. Un délice.

Retrouvez Grandbrothers en concert le 20 novembre au Café de la Danse à Paris.

Visited 11 times, 1 visit(s) today