Exclu : le nouvel EP de Cotton Claw est en écoute

Des petits grains dans les oreilles : d’emblée, cette per­spec­tive ne fait pas rêver (et pour ceux qui ont regardé la série Brain­dead cet été, ça fait car­ré­ment flip­per). Et pour­tant, c’est ce qui nous a tout de suite plu chez Cot­ton Claw, dès leur sin­gle “Grainy”. Ces cinq petits min­utes de craque­ments ent­hou­si­as­mantes, por­tant évidem­ment très bien leur nom, annonçaient la sor­tie il y a deux ans du pre­mier album du quar­tet de pro­duc­teurs, Volutes. Depuis, on a croisé Cot­ton Claw dans pas mal de fes­ti­vals, en live, armés de leurs MPCs et sans aucune séquence préen­reg­istrées… Et parce que ces gag­nants du Fair, anciens sélec­tion­nés des Inouis du Print­emps de Bourges et “espoirs 2016” dans notre hors-série de l’hiv­er dernier, ne sont pas du genre feignass­es, ils revi­en­nent à la ren­trée avec un nou­v­el EP. Il s’ap­pelle Elu­sive, s’ac­com­pa­gne déjà d’un clip intri­g­ant… Et s’é­coute en exclu­siv­ité ici, quelques jours avant sa sor­tie ven­dre­di, avec donc plein de petits grains dans les oreilles.

De “Gems Grape” à “Through The Cracks”, les qua­tre Cot­ton Claw réaf­fir­ment leur pat­te : des instru­men­taux classieux, un tra­vail épatant sur les tex­tures et, tout de même, une cer­taine propen­tion à faire danser les gens. Une belle recette signée Lilea Nar­ra­tive, Zo, Zerolex (qui s’est lancé en solo) et Yog­gy­one, à dégot­er ven­dre­di sur Cas­cade Records et à (re)découvrir en live le 12 octo­bre à la Machine du Moulin Rouge dans le cadre du MaMa

(Vis­ité 114 fois)