Exclu : l’étonnant album de Petar Dundov

On le dit tech­no mais il est plus que ça. Petar Dun­dov puise son inspi­ra­tion dans les sig­ni­fi­ca­tions du genre : “La tech­no est une musique qui précède le mou­ve­ment. C’est de la dance music, assez solide pour trans­porter des émo­tions jusqu’au dance­floor et assez abstraite pour ne pas être un mod­èle figé.” Le pro­duc­teur croate évolue dans le temps et ne sem­ble pas vouloir s’ar­rêter en si bon chemin.

Tou­jours chez Music Man Records (on ne change pas une équipe qui gagne), Petar Dun­dov sort son cinquième album d’une con­struc­tion si tra­vail­lée qu’elle en est presque effrayante. “Then Life” est une ouver­ture lyrique et classieuse, suiv­ie d’un “The Lat­tice” tout en con­ti­nu­ité, qui nous emmène sans qu’on s’en aperçoive à une tech­no encore calme. Jusqu’à “Mist”, c’est un voy­age presque galac­tique et mélodique et au bout du chemin, un égare­ment tech­no som­bre mais jamais sale qui s’achève avec “Ever­last­ing Love”. Un par­cours de plus de deux heures (chaque morceau dure une dizaine de min­utes) durant lequel le temps n’a plus d’importance, juste une mélodie entê­tante que l’on peut savour­er en entier et en exclu. At The Turn Of Equi­lib­ri­um sort le 6 mai.

 

 

 

(Vis­ité 370 fois)